Les ingrédients à éviter en cosmétiques…Attention aux étiquettes !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les ingrédients à éviter en cosmétiques…Attention aux étiquettes !

Message  MARIELEA le Sam 20 Avr - 15:27

Mademoiselle bio est un site de produits de beauté bio. Son histoire est édifiante: la connaitre un peu? clic. J'écrivais déjà cela en 2008.. lire ? Je m'y approvisionne depuis..6 ans sunny source. Il est bien sûr pur nous que NATUREL est un terme parfois abusif et que sans paraben, n'est pas un gage de sécurité. Je vérifie les composants sur ce site: le flacon:http://leflacon.free.fr/ et j'ai parfois de vilaine surprise Embarassed
UFC-Que Choisir publie ce mois-ci les résultats d’un test exclusif et intéressant sur la dangerosité des substances présentes dans les cosmétiques. Ce test vise à démontrer la dangerosité de certains ingrédients et composants chimiques utilisés dans la formulation de certains cosmétiques. Les résultats du test font donc ressortir plusieurs points importants:

- Les perturbateurs endocriniens : Dans un rapport conjoint de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et du programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE) publié le 19 Février dernier, les perturbateurs endocriniens sont désignés comme « une menace mondiale pour la santé humaine et pour l’environnement». Les perturbateurs endocriniens sont définis comme des substances ayant un impact sur le système hormonal, ils bloquent ou modifient l’action d’une hormone et perturbe le fonctionnement normal de l’organisme. Omniprésents au quotidien (parabènes, filtres solaires etc.), ces substances entrent dans la composition de plastiques alimentaires, d’appareils électroniques, d’insecticides, de détergents ménagers et de cosmétiques. On les retrouve principalement dans les produits cosmétiques conventionnels comme les vernis à ongles, les crèmes solaires et crèmes hydratantes ou encore dans les déodorants. Ce qu’il faut surtout retenir, c’est que ces substances chimiques sont capables de produire des effets nocifs sur l’organisme, même à très faibles doses.

- L’effet cocktail : Un cosmétique peut contenir de 20 à 50 ingrédients ! Si l’on compte le nombre de cosmétiques que l’on utilise dans une journée, du lait corporel au mascara en passant par la crème hydratante, le rouge à lèvres, le gel douche, le shampooing, le fond de teint ou le vernis, on arrive souvent à plus de dix produits, qui contiennent plusieurs centaines de substances chimiques ! Le risque présent dans chaque produit et dans chaque substance est cumulé. Il faut par conséquent éviter d’utiliser des produits contenant ces ingrédients et substances à risque.

- L’importance des étiquettes :

1. La composition INCI

La règlementation sur l’étiquetage des cosmétiques, oblige les fabricants à déclarer de manière précise la liste des ingrédients qui composent leurs produits selon une dénomination officielle : la nomenclature internationale, c’est-à-dire, leur dénomination INCI (International Nomenclature of Cosmetics Ingredients) publiée par la commission Européenne.

2. L’effet décroissant

La liste des ingrédients est écrite de façon décroissante : du produit le plus présent dans la composition à celui le moins utilisé.

3. Les substances décriées

- Les silicones : Généralement présents sous la forme la plus courante appelée « Dimethicone » ou tous les autres noms se terminant par –Cone, -One ou encore –Xane. Ils sont peu biodégradables donc polluants et étouffent le cuir chevelu. Lorsqu’ils sont présents dans les shampooings, ils donnent l’impression que les cheveux sont réparés, mais en réalité cela ne marche qu’en surface.

- Les émulsifiants : Autrement appelés PEG ou PPG et généralement associé à un chiffre ou à un nombre. Plus ce nombre est élevé, plus le produit en contient. Cet ingrédient signifie que le produit comporte dans sa composition un dérivé de la pétrochimie. Ils ne sont pas autorisés dans la formulation des produits biologiques. Leur procédé de fabrication est très polluant et ils se révèlent être irritants pour la peau lorsqu’ils sont utilisés en grandes quantités.

- Les parabens : Ce sont tous les noms contenant le mot paraben, tel que propyl paraben ou encore butyl paraben. Il y a encore quelques temps, les parabens étaient utilisés dans 80% des produits cosmétiques. Ils peuvent devenir dangereux, notamment pour les femmes enceintes ou les nourrissons et sont considérés comme des perturbateurs endocriniens affectant le système hormonal.

- La paraffine et les huiles minérales : aussi repérables par les noms ISOparaffin, paraffinum et minerals oils. Dérivées de la pétrochimie, elles bouchent les pores de la peau, l’empêchent de respirer et sont également comédogènes.

L’importance des labels et certifications:

On vous conseille donc de privilégier les labels bio et certifications qui excluent l’utilisation de toutes ces substances dans la formulation des produits cosmétiques. Aujourd’hui de nombreux labels existent tels que le label Natrue ou encore Ecocert. Pour en savoir plus sur les exigences des différents labels lisez notre prochain billet.

Les différences entre produits bio et produits conventionnels :

Les cosmétiques biologiques sont issus de produits naturels. Par exemple, les corps gras qui composent le produit (ingrédient principal après l’eau) sont issus du végétal, les produits conventionnels eux ont plutôt tendance à avoir recours à la paraffine, un dérivé du pétrole. Quant aux principaux actifs présents qui garantissent l’efficacité du produit, ils sont réellement présents : jusqu’à 35% contre 1% dans un cosmétique traditionnel. On remarque par ailleurs que les listes d’ingrédients des produits biologiques sont essentiellement constituées de noms latins, ce sont les extraits végétaux naturels. Par exemple, « rosa demascena » est le nom scientifique en latin pour parler d’infusion de rose.

Attention !

- Les termes « Naturel » ou « Origine naturelle » estampillés sur un produit cosmétique n’ont aucune valeur réglementaire.

- La mention « Hypoallergénique » signifie que les allergènes les plus fréquents ne sont pas présents dans le produit.

- « Testé dermatologiquement » signifie que le produit a été approuvé par un dermatologue sans aucun contrôle probant.

En résumé : La meilleure façon de garantir l’absence de ces ingrédients chimiques et nocifs dans vos produits de soin reste de se fier aux labels et certifications en favorisant les produits biologiques. Contrairement aux produits cosmétiques conventionnels, une simple lecture du label servira à vous confirmer la bonne composition du produit. Mademoiselle bio se charge pour vous de faire une sélection des meilleurs produits bios, respectueux de votre santé et de l’environnement !

Pour en savoir plus :

UFC-QUE CHOISIR
lire les autres articles pour plus de précisions? clic

_________________
" On se lasse de tout, excepté d'apprendre." Virgile
avatar
MARIELEA
Admin
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum