Un pressing écologique : c'est possible ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un pressing écologique : c'est possible ?

Message  MARIELEA le Mar 18 Aoû - 19:33

Nous avons des vetements qui nécessitent le passage au pressing.. DSS conseille d'aérer le vetement avant de le porter, c'est déja cela!mais il existe des alternatives POUR LIRE L'ARTICLE
La révolution du nettoyage à sec est en marche.C'est bien pour nous les consommateurs mais surtout pour les professionnels! lire

_________________
" On se lasse de tout, excepté d'apprendre." Virgile
avatar
MARIELEA
Admin
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un pressing écologique : c'est possible ?

Message  MARIELEA le Jeu 24 Sep - 19:35

Comme 70% des français, je suis preneuse de ce genre de technologie;C'est une méthode écologique de nettoyage des vetements fragiles tels que les costumes masculins, manteaux...lire sur le site de SEQUOIA

_________________
" On se lasse de tout, excepté d'apprendre." Virgile
avatar
MARIELEA
Admin
Admin


Revenir en haut Aller en bas

KENNEDY PRESSING

Message  ALINEA le Dim 10 Jan - 13:33

Une adresse pour les parisiens.. KENNEDY PRESSING leur siteA quand la généralisation dans toute la France? surtout pour la santé des professionnels
avatar
ALINEA


Revenir en haut Aller en bas

Le perchoréthylène du nettoyage à sec, lavé de tout soupçon ?

Message  MARIELEA le Sam 30 Avr - 20:04


Publié le 29/04/2011
Classé dans le groupe 2A des substances « cancérogènes probables », le perchloroéthylène (PER), notamment utilisé pour le nettoyage à sec, a été incriminé dans l’apparition de cancers de l’œsophage, du col de l’utérus et de lymphomes non Hodgkinien mais les résultats des études restent discordantes.

Une cohorte d’employés ayant travaillé plus d’1 mois entre 1973 et 1983 dans les blanchisseries et entreprises de nettoyage à sec suédois a été constituée. Les postes, produits, techniques ont été répertoriés mais sans quantification exacte des expositions au niveau de l’entreprise ni de l’individu, lesquelles ont été approximées à partir des modalités de nettoyage observées au cours de la période étudiée. Trois groupes ont été distingués : sujets principalement exposés au PER, employés de blanchisserie n’employant pas de PER, personnels utilisant d’autres produits de nettoyage dont du PER mais aussi d’autres solvants chlorés. Au total 9 440 personnes ont été suivies soit sur 21 ans, soit jusqu’à l’âge de 85 ans, soit jusqu’au départ du pays. Le nombre de cancers observés dans cette population (identifiés sur les registres) a été comparée au nombre de cancers attendus.

Le risque relatif de cancer s’est ainsi révélé proche de 1 pour l’ensemble des employés, plus faible pour les femmes que pour les hommes. Parmi les employés de blanchisserie, les femmes avaient un taux faible de cancer du sein, de la peau et de mélanome, et élevé pour le cancer du poumon. L’incidence du cancer du poumon et des LMNH est apparue élevée chez les hommes. Aucun cancer de l’œsophage n’a été observé chez les hommes alors que le ratio chez les femmes était de 1,33. L’incidence globale du cancer parmi les hommes était comparable quelle que soit la catégorie d’exposition. La durée d’emploi évoluait en sens inverse de l’incidence globale de cancer chez les blanchisseurs et les hommes du groupe PER.

Le faible nombre de cas de cancers de l’œsophage n’a pas permis de tirer de conclusions sur le déséquilibre entre sexes.
Globalement aucun cancer n’a pu être spécifiquement relié au PER.
Les limites de l’étude étaient sa faible puissance, insuffisante pour mettre en évidence des augmentations de cancers rares, des données incomplètes sur l’exposition au PER, le tabagisme et le cursus professionnel. Enfin l’exposition au PER semblait déjà faible en Suède dans les années 70, réduisant encore la possibilité de détection d’un risque cancérogène. Des conditions socio-économiques défavorables ont été avancées pour rendre compte de l’incidence élevée des cancers du col utérin et pulmonaires et de la fréquence inférieure des cancers cutanés. Dans cette étude, les entreprises de nettoyage à sec étaient de plus petite taille que les blanchisseries, suggérant des conditions différentielles au sein du commerce du nettoyage du vêtement.

Le nettoyage à sec avec PER peut être remplacé par des méthodes écologiques mais dans cette étude, il n’a pas fait la preuve de sa cancérogénicité.
Dr Anne Bourdieu
Selden AI et coll. : Cancer morbidity in Swedish dry-cleaners and laundry workers : historically prospective cohort study. Int Arch Occup Environ Health 2011; 84: 435-443

C'est déja cela.. mais cela n'empêche pas de préferer les méthodes écologiques sunny



_________________
" On se lasse de tout, excepté d'apprendre." Virgile
avatar
MARIELEA
Admin
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un pressing écologique : c'est possible ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum