LYMPHOEDEME

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LYMPHOEDEME

Message  MARIELEA le Sam 9 Mai - 17:40

C'est la complication faisant souvent suite au curage ganglionnaire du cancer du sein, mais aussi des autres cancers; Il survient d'autant plus surement que rien n'a été fait pour le prévenir. Prévenons et guérissons!


Prévention du lymphoedème

Vous pouvez vous également intervenir afin éviter qu'un lymphoedème ne se développe en suivant ces quelques conseils: Source: AMOENA

- Posez votre bras sur un coussin en position surélevée le plus souvent possible. Ceci permet à la lymphe de circuler
Evitez principalement tout type de blessures:- soyez prudent en manipulant des couteaux de cuisine- mettez un dé à coudre lorsque vous cousez
- portez des gans de protection pour tous les travaux domestiques et de jardinage
- faites attention lorsque vous entretenez vos ongles: repoussez la peau
- épilez-vous au niveau des aisselles seulement avec un rasoir électrique
- évitez le chaud et le froid extrêmes
- évitez toutes les blessures causées par un animal (domestique)
- évitez de porter des charges lourdes (par ex.: sacs de provisions, etc.)
- portez un sac en bandoulière seulement du côté non opéré
Faites attention à ce que vos vêtements ne vous serrent pas:- les bretelles de soutiens-gorge ne doivent pas créer de sillon au niveau des épaules, et au niveau du bonnet
- les manches ne doivent pas vous serrer, les jupes et les ceintures ne doivent pas exercer de pression
- montres, tour de bras, bagues ne doivent pas être trop serrés- attention aux coups de soleil et aux piqûres d’insectes
- faites régulièrement vos exercices de gymnastique, que vous avez appris à l’hôpital ou avec votre physiothérapeute.
Nager régulièrement est tout à fait recommandé. La température de l’eau ne doit pas dépasser les 33, 34 degrés Celsius – la température idéale étant 25 à 28 degrés. Mais ne vous fatiguez pas en en faisant trop. Ne pratiquez plus de sport dangereux ou blessant.
Une nourriture peu salée est recommandée. Ayez une nourriture équilibrée.
Faites particulièrement attention à ne pas pratiquer sur le bras côté opéré:
- de prises de tension, d’injections, de prises de sang ou d’acuponcture
- des massages pétrissants sont interdits !
toute blessure, infection ou tout type de champignons et eczéma doivent être soignés par un médecin.

Traitement du lymphoedème
La thérapie par compression, la kinésithérapie, le drainage lymphatique manuel sont les piliers actuels du traitement du lymphoedème, qui consiste en un processus complexe physiothérapeutique.La thérapie par compression se compose d’une première phase de thérapie (décongestion) utilisant des bandages et une deuxième phase (conservation et amélioration) utilisant des manchons de contention médicaux.
La première phase du traitement, qui devra de préférence se dérouler dans des conditions stationnaires, a pour but:
- de supprimer la tuméfaction
- d'apprendre à la patiente les façons de se traiter par elle-même
- l' adaptation individuelle à un style de vie approprié
Pour la période suivante (après la période stationnaire), c’est-à-dire après une thérapie intensive de décongestion, la patiente doit dans tous les cas renouveler son manchon de contention fabriqué sur mesures.La deuxième phase du traitement a lieu à la sortie de l’hôpital en ambulatoire. Le médecin décide pour chaque cas, si des soins complémentaires au port du manchon sont nécessaires : soin de la peau, manchon de compression pour la nuit, drainage lymphatique manuel pratiqué par un kinésithérapeute spécialisé.
Le « drainage lymphatique » fait partie intégrante du processus physiothérapeutique complexe ; son usage isolé est insuffisant pour le traitement du lymphoedème.
Si le traitement du lymphodème est mis en place à temps, s’il est mené d’une façon compétente et si la deuxième phase est entreprise consciemment par la patiente elle-même, il est possible d’envisager une disparition totale de l’œdème voire même, après un certain temps, la suppression du port du manchon de contention.Il est extrêmement important de faire contrôler très régulièrement le manchon de contention. il peut parfois même être nécessaire de le renouveler après une nouvelle prise de mesures. Le manchon s’altère avec le temps, avec les lavages successifs et perd donc sa force de contention. De plus, dans le cas d’une régression du lymphoedème, le volume du bras diminue et il est là aussi nécessaire de réaliser un nouveau manchon.
Si un lymphoedème se développait malgré toutes les mesures de protection prises, suivez les mêmes conseils de comportement que ceux pré-cités dans le chapitre sur la prévention, et respectez les consignes suivantes:
- Conseil primordial : portez votre manchon de contention toute la journée – même pour effectuer votre travail domestique !
- Bandez votre bras durant la nuit si le médecin vous les prescrit
- Evitez toute activités fatigantes avec votre bras enflé (ex : nettoyer les vitres)
- Ne portez pas de montre du côté du bras enflé
N'hésitez pas à consulter rapidement votre médecin lorsque vous constatez un bleu d’hémorragie sur votre bras enflé, lorsque les douleurs apparaissent et/ou lorsque les muscles s’affaiblissent ou si la tuméfaction continue à grossir malgré le traitement.


Pour le traitement: voir AKTL[/

Voir aussi:
[url=http://www.ledevoir.com/2009/01/05/225775.html]LES ESSENTIELLES

SOCIETE FRANCAISE DU CANCER

PREVENTION DU LYMPHOEDEME

LYMPHOEDEME
supplémentaires apparus.


Dernière édition par MARIELEA le Dim 10 Mai - 11:20, édité 1 fois

_________________
" On se lasse de tout, excepté d'apprendre." Virgile
avatar
MARIELEA
Admin
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Re: LYMPHOEDEME

Message  Invité le Sam 9 Mai - 21:54

Tu m'as devancée, je pensais aussi développer ce sujet........

Mon mari a eu un curage ganglionnaire bilatéral ! Alors pour les prises de sang ou les prises de tension, il faut quand même utiliser un garrot ou un brassard........comment faire sinon ?

Cette intervention au niveau des ganglions a eu des conséquences : perte de sensibilité dans quelques doigts, et décharges électriques dans le bras de temps en temps. On lui a enlevé 11 ganglions d'un côté et 19 de l'autre.
Il n'y a pas eu de problème avec l'écoulement de la lymphe, elle a été déviée sans complication : lors des séances chez le kiné, le problème n'était pas circulatoire, mais plutôt au niveau des adhérences des cicatrices en profondeur. Le kiné travaillait là dessus pour les décoller, mais il est arrivé au bout de ses possibilités et le "fond" est toujours accroché.
Je ne sais pas si c'est pareil pour les femmes qui ont eu l'ablation des ganglions mais mon mari doit se "dérouiller" les articulations tous le matins et faire de étirements. Quand il lève le bras par exemple, on voit sous sa peau, le long du torse, les canaux lymphatiques qui courent sous sa peau et qui se sclérosent (c'est le kiné qui nous a dit que c'était ça) car ils ont été coupés, ils ne servent plus, mais ils sont toujours là !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

manchon

Message  Invité le Dim 10 Mai - 10:23

Bonjour et merci pour ce 'chapitre'...
Il me concerne depuis peu. Mais mon médecin ne m'a pas prescrit de manchon, sans doute est-il prescrit en cas de gros lymphoedème...
Le BIG problème, c'est de trouver rapidement un kyné spécialisé dans les drainages lymphatiques, et qui n'ait pas 3 semaines d'attente...
J'attends lundi matin avec impatience pour aller à cette pêche ! No

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LYMPHOEDEME

Message  Invité le Dim 10 Mai - 10:33

J'aais fais quelques recherches il y a quelques temps sur ce sujet au cas où.......Mélilotus et j'aais noté ceci :

Les médicaments conseillés par votre médecin seront souvent :

Des ANTI INFLAMMATOIRES ,

Des ANTIBIOTIQUES en cas de surinfection,

Des HEPARINES DE BAS POIDS MOLECULAIRES (coumarine) : le lysedem 15 mg contient de la coumarine et a une action très nette sur ce genre d'oedème riche en protéine. La coumarine agit sur la sensation de lourdeur et de tension, elle permet une diminution du volume de l'oedème. Ce médicament prescrit par le médecin est en général très bien toléré. Plus le traitement est entrepris tôt, plus il est efficace. En général la posologie est de 3 comprimés 3 fois par jour pendant le premier mois, puis 3 comprimés 2 fois par jour pendant au moins 6 mois.

Les DIURETIQUES sont en général interdits, en raison des phénomènes de rebond qu'ils peuvent produire.

Les oligomères procyanidoliques (endotelon 150) semblent efficaces

La kinésithérapie est souvent indispensable :
- Elle fait appel au drainage lymphatique manuel ou mécanique, voire à la pressothérapie.
- Le drainage lymphatique manuel est extrêmement doux. Les manœuvres commencent par la racine du membre avant d'aborder la zone oedématiée.
- La cure est d'une à deux séances par jour pendant un mois (cela est indispensable sinon le résultat sera mauvais, voire inexistant), puis une ou deux séances de prévention par semaine.
- Après la séance, il faut une contention par bande élastique pour prévenir une réaccumulation du liquide.
- Le bandage sera adapté après chaque séance.
- Le résultat obtenu, un manchon dont le port sera permanent sera posé.
Le plus souvent la contention élastique pourra être supprimée après quelques mois.
Dans certains cas, en particulier en cas de lymphangites répétitives, la chirurgie devra être envisagée.
Elle consiste à créer une nouvelle circulation lymphatique soit par anastomose lymphatico-veineuse soit par transfert de ganglions vascularisés de la région inguinale vers le creux axillaire.

J'espère que ton kiné libèrera un créneau pour toi si c'est nécessaire et que tu seras vite soulagée. Je pense bien à toi.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

manchon

Message  MARIELEA le Dim 10 Mai - 11:19

hello! Sans être concernée par ce problème, mes recherches m'ont fait comprendre- me trompre-je?- que la prévention primaire et ensuite de l'aggravation sont indispensables! et que le manchon en fait partie! par ailleurs, attention au choix du kiné, car tous ne sont pas à même- même s'ils le prétendent - de faire des drainages lymphatiques de qualité! je t'ai donné un lien pour obtenir la liste des kiné spécialisés; et peut être demander au chirurgien ou à l'oncologue! A mon avis, il vaut mieux faire qq kms de plus, pour avoir le meilleur soin. Là aussi, bonnes recherches!
je te redonne le lien pour les kiné ad hoc: AKTL

_________________
" On se lasse de tout, excepté d'apprendre." Virgile
avatar
MARIELEA
Admin
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Un lymphœdème après curage axillaire, ce n’est pas sympathique

Message  MARIELEA le Sam 30 Jan - 18:30

C'est au docteur Dr Jean-Fred Warlin que l'on doit ce titre plein d'esprit . Very Happy
Le lymphoedeme reste la complication la plus redoutée par les femmes ayant eu un curage axillaire quand le ganglion sentinelle se révèle positif . La pathogénie du "gros bras ", du reste obscure : interruption du drainage ou hyperproduction de lymphe ? La problématique de l'étude était que l’atteinte du système nerveux sympathique de l’aisselle expliquerait l’augmentation du débit sanguin et de la filtration capillaire.

Elle a consisté à mesurer l’activité du Système Nerveux Sympathique avant, puis 3 et 12 mois après l’intervention, chez des malades atteintes de cancer du sein et devant bénéficier d’un curage axillaire. Diverses variables ont été mesurées au repos et après stimulation sympathique, sur les 2 membres supérieurs : la pression artérielle , le débit sanguin de l’avant-bras ,la résistance vasculaire de l’avant-bras , la capacité des veines à se distendre sous l’effet de la pression veineuse et le volume du bras, le Gros Bras étant défini par une augmentation de 10 % de ce volume par rapport au bras opposé. La stimulation sympathique a été réalisée par immersion des pieds dans l’eau froide, et application d’une pression légèrement négative sur la partie inférieure du corps.

Sur les 36 malades étudiées, on n'a pas noté de différences imputables au curage axillaire , et notamment des résultats très similaires chez les 9 patientes victimes de lymphoedeme dans l’année qui a suivi l’intervention, et chez les 27 autres. Les malades avec "gros bras" n’avaient pas eu plus de ganglions enlevés, ni significativement plus de radiothérapie que celles qui ont échappé à cette complication.

Le lymphœdème ne peut donc pas être imputé à une lésion des nerfs sympathiques au cours du curage axillaire.
SOURCE: Bennett Britton TM et coll. : Sympathetic nerve damage as a potential cause of lymphoedema after axillary dissection for breast cancer. Brit J Surg., 2009 ; 96 : 865-869.

_________________
" On se lasse de tout, excepté d'apprendre." Virgile
avatar
MARIELEA
Admin
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Re: LYMPHOEDEME

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum