Mon expérience du programme MBSR de 8 semaines

Aller en bas

Mon expérience du programme MBSR de 8 semaines

Message  MARIELEA le Mar 6 Nov - 22:25


_________________
" On se lasse de tout, excepté d'apprendre." Virgile
avatar
MARIELEA
Admin
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon expérience du programme MBSR de 8 semaines

Message  ALINEA le Mer 7 Nov - 14:04

Je viens de voir cet article dans psychologie bounce Tu tentes quand la semaine de méditation Marielea?

« Une semaine de retraite à méditer en pleine conscience : il y a plusieurs mois que j’attends ce moment avec impatience. Le séminaire auquel je vais participer utilise une forme de méditation dérivée des approches bouddhistes, mais épurée de ses aspects religieux : la MBSR, acronyme de l’anglais Mindfulness Based Stress Reduction, ou réduction du stress basée sur la pleine conscience, n’est pas à proprement parler une psychothérapie ni un outil de soin, mais elle est devenue, alors que s’accumulaient les recherches prouvant son efficacité, une démarche reconnue pour aider les personnes souffrant de maladies chroniques ou sévères. Elle est aussi précieuse aux autres, car sa pratique régulière nous aide à engager un rapport différent avec nos souffrances et à mieux savourer notre existence, en développant nos capacités à ressentir et observer ce qui se passe en nous, et en permettant à nos mécanismes naturels d’autoréparation de se mettre en marche. Voilà, nous allons donc passer une semaine à pratiquer intensivement des exercices de pleine conscience : en silence, assis, debout, couchés, en marchant, en mangeant…

Premier jour : la grand bazar

Nous sommes environ cent cinquante. Au début, j’ai l’impression qu’il est absurde de réunir tant de monde, et que cela va altérer la portée du travail, ou le transformer en show. Mais ce sera exactement l’inverse : la force de tout un groupe attentif et communiant va amplifier la portée de chaque instant de cette semaine. “Aucun d’entre nous n’est ici par hasard. Pour s’être arraché à ses occupations, chacun a sûrement des motivations importantes et beaucoup d’attentes. Désolés, la plupart d’entre vous vont être déçus…”, préviennent nos instructeurs. Nous voici d’entrée invités à accepter les bases mêmes de la pleine conscience : “Tourner son attention vers l’instant présent. Sans rien repousser – même le désagréable – ni rien rechercher.”

Notre instructeur principal est Jon Kabat-Zinn, l’homme qui a introduit la méditation dans le champ de la médecine et de la psychologie. Il est accompagné de Saki Santorelli, un autre instructeur très expérimenté. Ils nous expliquent le mode d’emploi du séminaire : la première méditation démarre le matin à 6 heures, la dernière prend fin à 21h30. Le temps de travail est réparti entre méditations silencieuses, enseignement et discussions. Nous nous engageons dans une première méditation assise. En commençant à méditer, on pense – on espère – trouver le calme, le vide. En réalité, on tombe d’abord sur un grand bazar, du tapage, du chaos. On aspirait à la clarté, on trouve la confusion. Parfois même l’angoisse, la détresse, tout ce qui nous fait souffrir et qu’on évitait inconsciemment en se distrayant et en s’agitant ailleurs. Pourtant, ça avait l’air simple, vu de dehors ! On imaginait que s’asseoir et fermer les yeux suffiraient à nous apaiser. Mais non, ce n’est qu’un début, et il va falloir travailler, apprendre à rester là, légèrement hors du monde, assis, les paupières closes. Apprendre inlassablement à laisser décanter le tumulte de nos états d’âme et le bavardage de notre esprit…

Lire la suite ? allez là: source
avatar
ALINEA


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum