Cancer du sein : les cellules tumorales circulantes sont prédictives de la survie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Cancer du sein : les cellules tumorales circulantes sont prédictives de la survie

Message  MARIELEA le Sam 20 Mar - 23:21

Publié le 16/03/2010

Les métastases sont responsables de la plupart des décès du cancer du sein. Or, les métastases sont dues à la propagation des cellules tumorales dans le sang (CTC). La possibilité de détecter les cellules tumorales circulantes devrait augmenter la probabilité de guérison. La présence de cellules tumorales circulantes ne fait pas partie de la classification TNM des cancers, alors que leur présence dans le sang pourrait représenter une méthode de classification des tumeurs, une cible thérapeutique et un outil de décision.
L’étude rétrospective présentée ici a inclus 93 patientes atteintes d’un cancer du sein métastatique recevant une première cure de chimiothérapie. La présence de CTC était détectée par l’existence de mammaglobine par la technique de biologie moléculaire RT-PCR. Les résultats montrent que le temps sans progression de la maladie (TSP) et la survie globale (SG) sont significativement liés à la présence de CTC dans le sang, avec des risques relatifs .
Le dosage de la mammaglobine, qui est peu coûteux, rapide et validé, procure des informations pronostiques précoces et complémentaires de l’imagerie. Il devrait permettre de proposer des traitements encore plus personnalisés.

Dr Emmanuel Cuzin

21st International Congress on Anti-Cancer Treatment/ICACT (Paris) : 1er-5 février 2010.
Viel E : CTCS détection thanks to mammaglobin in first-line chemotherapy of metastatic breast cancer patients : the bisontine expérience.

la mammaglobine

_________________
" On se lasse de tout, excepté d'apprendre." Virgile
avatar
MARIELEA
Admin
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cancer du sein : les cellules tumorales circulantes sont prédictives de la survie

Message  BETTY le Jeu 25 Mar - 9:36

Bonjour, interessante cette mammaglobine! qui en a entendu concrétement parler? qui se l'ai faite doser? cela peut tout changer, non? personne n'en parle.Pourtant c'est une chose vitale et super importante d'arriver à prévoir la récidive et d'adapter les traitements à la carte? Rolling Eyes

SCGB2A2 est un gène localisé sur le chromosome 11, au locus 11q13. Il code une protéine appelée « secrétoglobine, famille 2A, membre 2 », conformément à la nomenclature internationale officielle. D'autres noms pour cette protéine sont: mammaglobine (mammaglobine-1 (MGB1), précurseur de mammaglobine-A (MGBA), utéroglobine 2 (UGB2). SCGB2A2 est membre de la superfamille des secrétoglobines, un groupe de petites protéines dimériques secrétées et parfois glycosylées. Exprimées principalement dans les muqueuses, les secrétoglobines semblent être impliquées dans la signalisation cellulaire, la réponse immunitaire, la chimiotaxie et pourraient servir de transporteur pour les hormones stéroïdes chez l'être humain.

SCGB2A2 dans le cancer du sein:L'expression de la protéine SCGB2A2 est hautement spécifique du tissu mammaire et son utilisation dans l'identification et la détection des cancers du sein et des cellules tumorales mammaires disséminées est, en conséquence, croissante
avatar
BETTY


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cancer du sein : les cellules tumorales circulantes sont prédictives de la survie

Message  ALINEA le Mer 31 Mar - 16:36

Alors, c'est un comble! jamais entendu parler de ce dosage! c'est bougrement interessant.. pourquoi personne n'en parle, ni ne le propose? Shocked
avatar
ALINEA


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cancer du sein : les cellules tumorales circulantes sont prédictives de la survie

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum