Alerte: le deroxat et tamoxifène ne font absolument pas bon ménage..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Alerte: le deroxat et tamoxifène ne font absolument pas bon ménage..

Message  MARIELEA le Jeu 18 Fév - 11:07

Le British Medical Journal publie cette semaine une étude qui concerne une situation courante, la prescription d’antidépresseurs chez des patientes recevant du tamoxifène pour un cancer du sein.
L’hormonothérapie adjuvante par le tamoxifène réduit de moitié le risque de récidive, et d’un tiers le risque de décès par cancer du sein, chez les femmes présentant un cancer du sein hormono-dépendant à un stade précoce. C’est en réalité l’un des métabolites du tamoxifène, l’endoxifène, qui est le principal acteur de l’efficacité du traitement. La conversion du tamoxifène en endoxifène se fait par l’intermédiaire du cytochrome p450 et particulièrement par l’intervention de l’isoenzyme 2D6 (CYP2D6). Toute thérapeutique inhibant le CYP2D6 peut interférer dans la bioactivation du tamoxifène et en réduire l’activité. Et c’est là que nous retrouvons notre antidépresseur.

Il est fréquent qu’une femme atteinte d’un cancer du sein passe par une période dépressive, et se voit prescrire un anti-dépresseur, le plus souvent un inhibiteur de recapture de la sérotonine (IRS). Certains de ces anti-dépressuers sont aussi prescrits pour lutter contre les bouffées de chaleur secondaires au traitement de tamoxifène. Certains travaux ont déjà attiré l’attention sur le fait que ces antidépressuers pouvaient affecter l’efficacité du tamoxifène, mais jusqu’à présent aucune étude n’avait exploré les conséquences cliniques de cette possible interaction.

L’étude publiée par le BMJ concerne 2 430 patientes traitées à la fois par tamoxifène et par un IRS, pendant une durée moyenne de 4 ans. La paroxétine (deroxat) est la molécule la plus prescrite (25,9 %), suivie par la sertraline ( zoloft) (22,3 %), le citalopram (ceropram) (19,2 %), la venlafaxine (effexor) (15,0 %), la fluoxétine (prozac) ((10,4 %) et enfin la fluvoxamine (floxyfral)(7,2 %).

L’étude révèle une augmentation du risque de décès par cancer du sein et de décès toutes causes confondues chez les patientes traitées par la paroxétine. DEROXAT

Cet effet n’est pas retrouvé avec les autres IRS. L’augmentation du risque est proportionnelle à la durée de la co-prescription. A titre d’exemple, un traitement par paroxétine couvrant 41 % de la durée du traitement par tamoxifène est associé à un décès supplémentaire à 5 ans toutes les 20 patientes traitées. Cette donnée semble cohérente avec l’hypothèse selon laquelle l’inhibition irréversible du CYP2D6 par la paroxétine réduit ou même annule l’avantage en termes de survie conféré par le traitement par tamoxifène.

Selon les auteurs, ces résultats auront des implications majeures. Ils précisent qu’environ 30 % des patientes commençant un traitement par tamoxifène recevraient un anti-dépresseur.

source: Dr Roseline Péluchon
Kelly CM, Juurlink DN, Gomes T, et al. Selective serotonic reuptake inhibitors and breast cancer mortality in women receiving tamoxifen: a population based cohort study. British Medical Journal. 2010;340:c693.

_________________
" On se lasse de tout, excepté d'apprendre." Virgile
avatar
MARIELEA
Admin
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alerte: le deroxat et tamoxifène ne font absolument pas bon ménage..

Message  ALINEA le Ven 19 Fév - 13:23

ah! ça , c'est interessant car il est vrai que cancer et anxioliques font souvent association.. et si, cela contrarie le traitement.. que c'est dur de bien faire! sunny
avatar
ALINEA


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum