Bière et boissons spiritueuses : spécialement visées dans le cancer?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Bière et boissons spiritueuses : spécialement visées dans le cancer?

Message  MARIELEA le Dim 6 Sep - 12:41

Une étude canadienne récente jette un nouveau coup de projecteur sur le lien entre l'alcool et le cancer. Ainsi, une consommation excessive de bière et de boissons spiritueuses augmenterait fortement le risque de cancer. Pas moins de sept types de cancer seraient ainsi visés : le risque de cancer de l'œsophage serait multiplié par sept et celui du cancer du côlon et des poumons augmenterait respectivement de 80% et 50%. Les cancers de l'estomac, du foie, du pancréas et de la prostate ne sont pas épargnés.

Aucune augmentation d’incidence n'a été constatée chez les consommateurs modérés et chez les consommateurs de vin. Les experts concluent que les personnes qui consomment de l'alcool de manière excessive ou plusieurs fois par jour s'exposent à un risque accru de cancer.

Source: Het Laatste Nieuws, 08-08-09
Commentaire de la Fondation contre le Cancer
Dans un rapport récent, le Fonds Mondial de Recherche contre le Cancer (FMRC) signale que la consommation d'alcool, aussi réduite soit-elle, entraîne un risque accru de développer différents types de cancer. Il s'agirait principalement des cancers des voies digestives (bouche, gorge, larynx, œsophage et côlon) et du sein. Les données analysées datent des années '80, ce qui pourrait expliquer certaines différences dans les types de cancers cités. Mais la conclusion est claire : plus la consommation d'alcool est importante, plus le risque de développer certains types de cancers augmente.

On peut s'étonner de la divergence des résultats entre les consommateurs de vin et les consommateurs de bière ou de boissons spiritueuses. L'étude ne note aucune aggravation notoire du risque dans le premier groupe contrairement au second, au sein duquel le FMRC n’établit pas de distinction entre les catégories de boissons alcoolisées. La différence s'explique probablement par le fait que les consommateurs de vin ont, globalement, une meilleure hygiène de vie que les consommateurs de bière et de boissons spiritueuses. D’autres facteurs tels l'activité physique, l'usage du tabac ou encore l'alimentation, jouent également un rôle dans le profil de risque d'un individu.

En matière de prévention, le FMRC et la Fondation contre le Cancer recommandent de s'abstenir de consommer de l'alcool. Néanmoins, pour ceux qui l'apprécient, la consommation quotidienne ne devrait pas excéder 2 verres maximum pour les hommes et 1 verre pour les femmes. Par verre, on entend une quantité moyenne de 10 à 15 grammes d'alcool pur, ce qui représente 285 ml de bière à 5% (taux d'alcool standard) ou 25 ml d'une boisson spiritueuse (40%) comme la vodka ou le whisky, ou 125 ml de vin (12-13%), soit un petit verre. Il existe actuellement trop peu de résultats d'analyses permettant d'établir une distinction entre les types de boissons alcoolisées.

Enfin, rappelons que la consommation d'alcool devrait être inexistante dans les groupes à risques suivants :

•les jeunes de moins de 21 ans;
•les femmes qui souhaitent être enceintes, qui sont enceintes ou qui allaitent;
•les femmes qui présentent un risque héréditaire de cancer du sein;
•les personnes souffrant de certaines pathologies comme un ulcère à l'estomac ou une hépatite chronique;
•les personnes sous traitement médicamenteux;
•les personnes qui prennent le volant;
•les personnes qui suivent ou qui ont suivi une cure de désintoxication;
•Ces personnes peuvent s'adresser à leur médecin traitant pour des conseils plus spécifiques.
En savoir plus ?
FONDATION CANADIENNE

_________________
" On se lasse de tout, excepté d'apprendre." Virgile
avatar
MARIELEA
Admin
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum