CCAS infos : Inquiétants perturbateurs endocriniens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

CCAS infos : Inquiétants perturbateurs endocriniens

Message  E.T. le Ven 14 Aoû - 19:24

CCASinfos – www.ccas.fr – mensuel d'information du personnel des industries électrique et gazière. Juillet-aôut 2009

Inquiétants PERTURBATEURS ENDOCRINIENS

De plus en plus de scientifiques en sont convaincus : des composés chimiques produits par l'industrie perturberaient massivement le fonctionnement des systèmes hormonaux chez l'animal et chez l'homme.
Quel point commun y-a-t-il entre l'accroissement de la fréquence des cancers du sein, la raréfaction de la plupart des amphibiens et l'amincissement de la coquille des œufs de nombreuses espèces d'oiseaux ? Peut être l'action de composés chimiques, produits par l'homme et libérés dans l'environnement, modifiant les systèmes hormonaux, Pour certains scientifiques, ces « perturbateurs endocriniens » constitueraient une menace invisible mais redoutable tant pour les écosystèmes que pour la santé humaine.
Les hormones peuvent être comparées à des clés déverrouillant des serrures situées dans nos cellules. Une fois la « serrure » ouverte, la cellule effectue une action particulière : elle grandit, se contracte, sécrète, entre en sommeil, etc, ou meurt. Or ces « serrures » – que les scientifiques appellent des « récepteurs » – semblent être insuffisamment sélectives : de nombreuses « clés » qui ne leur sont pas destinées parviennent à s'y introduire, les ouvrant ou Les bloquant selon les cas. Et nombre de composés produits par l'industrie chimique jouent précisément ce rôle… du moins in vitro [en laboratoire]. Toute la difficulté scientifique de l’étude de ces perturbateurs endocriniens est précisément de montrer qu'ils jouent le même rôle in vivo. La tâche est complexe, car tant les hormones que les perturbateurs endocriniens peuvent agir à des doses infinitésimales, difficiles à détecter. Des travaux américains ont par exemple montré que cinq milliardièmes de grammes d'œstrogènes par litre, soit à peu près la concentration à la sortie des stations d'épuration, suffisent à provoquer l'effondrement en deux ans de toute la population de vairons d'un lac, par féminisation des mâles qui deviennent stériles. Qui plus est, ces faibles doses sont susceptibles de synergies entre elles. « Nous avons là un nouveau type de mathématiques avec lesquelles 0 + 0 + 0 = 6 ! Autrement dit, en additionnant des produits à des concentrations auxquelles leurs activités sont nulles, on a un mélange parfaitement actif sur le plan endocrinien ! », explique Jorg Oehlmann, de l'Université de Francfort.
Comme le conclut Annie Sasco, épidémiologiste à l'Inserm, il n'y a pas aujourd'hui « d'absolues certitudes » mais « une suspicion extraordinairement forte » pesant sur les perturbateurs endocriniens. Suffisamment forte pour passer à l'action, La directive européenne REACH1 impose ainsi aux industriels d'examiner les rôles néfastes – en particulier la possible action comme perturbateurs endocriniens – de quelque 30 000 composés chimiques d'usage courant. Ce travail, débouchant sur une révision des homologations, devrait être achevé en 2018.

Textes : Nicolas Chevassus
1Texte réglementaire sur les substances chimiques adopté en décembre 2006.[right][img][/img]ccas
avatar
E.T.


Revenir en haut Aller en bas

Hélas!

Message  Bérénice le Sam 15 Aoû - 18:19

Je pense que ces scientifiques ont raison.Mais il en est qui alarment les autorités depuis déjà bien longtemps sur ce sujet.2018? Nous avons intérêt à être trés vigileant nous-mêmes,dans la mesure de notre possible!Et à "booster" les consciences autour de nous.C'est unis que nous ferons avançer les choses.Je sais:il y a du travail.Mais le boycott peut nous aider dans bien des domaines.
Bon We! On y arrivera! Very Happy
avatar
Bérénice


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum