« Réussir : quels défis pour les adolescents »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

« Réussir : quels défis pour les adolescents »

Message  MARIELEA le Ven 17 Juil - 18:15

"Les adolescents inquiets quant à leur avenir mais ambitieux"
Pour faire suite à l'article de MISTRAL sur le mal-être des jeunes, cet article plus optimiste.
blog de MISTRAL pour lire son article
c’était le thème du 5ème forum Adolescence organisé par la Fondation Wyeth pour la santé de l’enfant et de l’adolescent en mai dernier.

L’importance du travail dans la réussite
Au cours de cette conférence, la Fondation Wyeth a présenté une grande étude menée par Ispos Santé sur la réussite auprès de 842 adolescents de 15 à 18 ans et 813 adultes de 25 ans et plus. On y découvre que 87 % d’entre eux estiment que la réussite est liée au travail tandis que 44 % des adultes pensent que les ado dénigrent cette valeur. 71 % des adolescents souhaitent exercer un travail intéressant dans les 10 années à venir et ils sont 6 sur 10 à vouloir mieux réussir que leurs parents.

Mais, pour beaucoup la réussite est un combat de tous les jours. Ils sont ainsi 75 % à affirmer avoir réussi quelque chose dans les trois derniers mois dans leur relation avec leurs amis, 63 % dans leur relation avec leur famille et 56 % à l’école. Le sport arrive en 4ème position et les relations amoureuses en 5ème position.

Cela montre que les adolescents ne sont pas tant en rupture avec leur famille ou avec l’école comme beaucoup tendent à les décrire. Ils sont près de 9 sur 10 à associer leur réussite avec l’importance du travail fourni.

Un contexte social et économique difficile
Dans le même temps, ils sont un tiers à se déclarer inquiet ou assez inquiet sur leur avenir. La plupart se disent lucides sur ce qui les attendent : « avant on pouvait rêver, maintenant par rapport à ce qu’on voit à la télé, on ne peut plus. On est plus réaliste ». « On voit déjà nos parents qui galèrent, c’est de pire en pire.

Maintenant, en plus, il y a plein de voie de garage. C’est difficile de trouver du travail ».

Ces adolescents font plus confiance aux filières professionnelles et techniques qu’aux filières générales dans leur objectif de réussite et de débouchés. La confiance en soi fait aussi partie des points importants.

Dans tous les cas, cette étude illustre que cette génération d’adolescents de 15 à 18 ans est plus lucide et volontaire que les adultes ne l’imaginent.

Fondation Wyeth. 5 ème forum Adolescences. Paris, 13 mai 2009. Publié le 17/07/2009

_________________
" On se lasse de tout, excepté d'apprendre." Virgile
avatar
MARIELEA
Admin
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum