Cancers féminins : toutes invitées à aider la recherche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Cancers féminins : toutes invitées à aider la recherche

Message  MARIELEA le Dim 20 Oct - 16:07


Un nouveau site internet facilite la mise en contact entre les scientifiques travaillant sur les cancers de la femme et les volontaires prêts à participer à des travaux de recherche.
On connaissait la démocratie participative ou encore le financement participatif. Il existe aussi la recherche participative, qui n'est pas la dernière à se développer. Dernière initiative en date, le site seintinelles.com permet depuis septembre à toutes les personnes souhaitant collaborer à des études scientifiques sur les cancers féminins d'être informées des opportunités de se porter volontaire. Le site enregistre déjà 1400 abonnés, dont 60% sont des femmes directement concernées. «L'objectif est que ces femmes aident les chercheurs qui aident les femmes», résume Guillemette Jacob cofondatrice du site. Et effectivement, avec une femme sur cinq confrontée à un cancer au cours de sa vie, le potentiel de mobilisation est énorme.

L'idée germe dans l'esprit de Fabien Reyal, chirurgien et spécialiste du cancer du sein à l'Institut Curie, au cours d'un congrès aux Etats-Unis. Il y découvre le site Army of women, une plateforme internet qui met en contact des chercheurs et des femmes confrontées à un cancer du sein, qui souhaitent participer à des études. Il en parle alors avec Guillemette Jacob, une ancienne patiente et spécialiste en communication. C'est le point de non retour: un tel site doit exister en France, mais pas seulement pour le cancer du sein, pour tous les cancers féminins.
«Nous débutons ainsi car énormément de femmes confrontées au cancer déploient une énergie extraordinaire pour tenter de préserver leur santé et celle des générations à venir. Nous sommes convaincus que cette énergie peut être mise au service de la recherche», explique Guillemette Jacob.

Trois études déjà dans les tuyaux
[i]Le principe est simple: toute femme malade ou guérie ou toute autre personne concernée par les cancers féminins est invitée à se connecter sur le site et à s'inscrire à la newsletter. Dès qu'une étude est lancée, l'adhérent reçoit un courriel présentant les objectifs et les modalités de l'étude. Un questionnaire de préqualification permet de savoir rapidement si l'internaute présente le profil recherché. Si c'est le cas, il sera directement contacté par l'auteur de l'étude. Si ça n'est pas le cas, cette personne peut toujours en parler autour d'elle. Dans tous les cas, la participation est basée sur le volontariat et la gratuité.

Un nouveau site internet facilite la mise en contact entre les scientifiquesite des seintinelless travaillant sur les cancers de la femme et les volontaires prêts à participer à des travaux de recherche.

«Nous débutons ainsi car énormément de femmes confrontées au cancer déploient une énergie extraordinaire pour tenter de préserver leur santé et celle des générations à venir. Nous sommes convaincus que cette énergie peut être mise au service de la recherche», explique Guillemette Jacob.
Alez, zou, RDV chez les seintinelles! Des engagements qui vont dans le bon sens!site

_________________
" On se lasse de tout, excepté d'apprendre." Virgile
avatar
MARIELEA
Admin
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum