De quoi faire triste mine avec les vitamines

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

De quoi faire triste mine avec les vitamines

Message  MARIELEA le Ven 24 Avr - 18:13

Vu cette étude désarçonnante: alors que l'étude SUVIMAX concluait à un bénéfice des apports vitaminiques en compléments, cette autre étude vient apporter une belle controverse!dans cette étude, il n'est question que des femmes ménopausées mais tout de même...

Publié le 22/04/2009
Au niveau mondial, des millions de femmes ménopausées consomment régulièrement, quand ce n’est pas massivement, des associations vitaminiques, avec l’espoir de prévenir ainsi diverses maladies chroniques, telles le cancer et la maladie cardiovasculaire (MCV), sans la moindre preuve de leur efficacité. Cette situation mérite sans doute quelques éclaircissements.

Une étude a inclus 161 808 femmes qui participaient soit à trois essais cliniques au sein de la Women's Health Initiative (WHI) (n=68 132) visant à évaluer les effets du traitement hormonal substitutif, de l’amélioration de l’hygiène de vie ou encore de la supplémentation en vitamine D et en calcium soit à une étude d’observation (n=93 676). L’inclusion dans ces études s’est faite entre 1993 et 1998. La prise d’associations vitaminiques a été évaluée de façon détaillée à l’état basal, puis à intervalles réguliers tout au long du suivi dont la durée médiane a été de 8,0 années dans les essais thérapeutiques et de 7,9 années dans l’étude d’observation. La survenue de cancers touchant le sein, le côlon ou le rectum, l’endomètre, le rein, la vessie, l’estomac, l’ovaire ou le poumon a été notée. Ont été également pris en compte, d’une part, les MCV (infarctus du myocarde, accident vasculaire cérébral ou maladie veineuse thrombo-embolique), d’autre part la mortalité globale.

Au total, 41,5 % des participantes consommaient des associations vitaminiques. Au cours du suivi, ont été dénombrés :
1- 9 619 cancers
2- 8 751 évènements cardiovasculaires
3- 9 865 décès.
Les analyses multivariées avec ajustements multiples n’ont révélé aucune association significative entre, d’une part, la consommation de vitamines, d’autre part, le risque relatif (RR) de cancer, de MCV ou encore de décès toutes causes confondues.

Cette étude de cohorte prospective de grande envergure révèle qu’au terme d’un suivi prolongé, voisin de 8,0 années (médiane), les associations vitaminiques n’ont aucun effet significatif sur le risque de cancer ou de MCV, ceci chez la femme ménopausée. Il en est de même pour la mortalité globale. Des résultats qui devraient faire réfléchir et transformer les illusions en désillusions.
Dr Philippe Tellier
Neuhouser ML et coll. : Multivitamin Use and Risk of Cancer and Cardiovascular Disease in the Women's Health Initiative Cohorts. Arch Intern Med. 2009 ;169: 294-304.

_________________
" On se lasse de tout, excepté d'apprendre." Virgile
avatar
MARIELEA
Admin
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Re: De quoi faire triste mine avec les vitamines

Message  Invité le Ven 24 Avr - 19:18

Merci Marielea,

Les gens ont peur, disons que peut être il y a tellement d'informations qui circulent sur la malbouffe et sur la toxicité de certains aliments suite aux différents traitements que les gens se jettent sur les vitamines et autres compléments alimentaires dans l'espoir que cela va les aider à vivre mieux et plus longtemps ! Il serait peut être temps de se mettre à réfléchir sur la façon dont on mange et de retrousser ses manches au lieu de se jeter sur la pilule miracle !

Quoi que......je ne sais pas si vous avez vu l'émission TV sur la 5 je crois avec Jean Michel Cohen et les végétariens. Cohen disait que nous avons tout ce dont nous avons besoin dans une alimentation équilibrée. Mais encore faut-il savoir ce que c'est une alimentation équilibrée. Aux Etats Unis une nutritionniste a essayé de composer des menus équilibrés (à 188 calories par jour) pour une femme ayant une activité physique 3 fois par semaine, et elle a du jongler avec plusieurs paramètres pour arriver à la conclusion que c'est plus difficile qu'il n'y parait car on aurait toujours des carences en quelque chose sauf si l'on mangeait toute la journée ou presque !

"Mais lorsqu’il a fallu analyser ce régime idéal avec un logiciel spécialisé, Omar s’est aperçue que son régime ne tenait pas la route. Il n’apportait pas suffisamment de vitamine D, ni de fer, ni de potassium et il amenait trois fois trop de sodium. Omar a revu sa copie, mais toujours sans succès. Malgré ses huit années d’expérience de diététicienne, raconte Jennifer, Danielle Omar a réalisé qu’un tel exercice était particulièrement compliqué. En fait, Danielle Omar a touché du doigt ce que les chercheurs savent depuis des décennies : à moins de 2000 calories par jour, il est extrêmement difficile, si ce n’est impossible, de concevoir un régime alimentaire apportant tous les nutriments. Danielle Omar a trouvé cependant l’exercice très instructif. Elle en a tiré quelques conseils, destinés à tous ceux qui veulent éviter de prendre un complément alimentaire sans toutefois manquer de nutriments.
« même en agissant ainsi, il y a de fortes chances que vous ne couvrirez pas tous vos besoins. Par exemple, il faudrait manger 11 bananes pour se procurer la quantité de potassium nécessaire. » Troisième conseil : saupoudrer à peu près tout ce que vous mettez dans la bouche d’épices et d’aromates, sources de fer et de potassium. Pour finir, Omar conclut que même en étant exemplaire « il est plus prudent de prendre un complément alimentaire », en particulier pour couvrir les besoins en vitamine D, en oméga-3, en vitamine B9."


Pour voir l'article en entier ici : http://www.lanutrition.fr/Jean-Michel-Cohen-tackl%C3%A9-par-le-Washington-Post-a-3394.html

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum