Soja et cancer du sein : risque de rechute réduit, chances de survie accrues

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Soja et cancer du sein : risque de rechute réduit, chances de survie accrues

Message  MARIELEA le Mer 19 Sep - 14:41

Ah! ce soja! quelle source de polémique sunny Voila une étude vue chez la fondation contre le cancer de Belgique qui rassure et ravi;) Encore une fois, différençons complément alimentaire et aliments
Soja et cancer du sein : risque de rechute réduit, chances de survie accrues

Selon une étude parue dans la revue scientifique JAMA (Journal of the American Medical Association), la consommation de soja entraîne une diminution d’environ 30 % du risque de rechute et une augmentation équivalente des chances de survie chez les personnes atteintes d’un cancer du sein. Ces résultats proviennent d’une étude américaine réalisée entre 2002 et 2006 auprès de plus de 5 000 femmes âgées de 20 à 75 ans. Deux verres de lait de soja par jour – soit environ 11 grammes de protéines de soja – suffiraient pour obtenir cet effet bénéfique.

Sources : Belga, 09-12-09; Het Belang van Limburg, 10-12-09

Commentaire de la Fondation contre le Cancer

Il importe d’établir une distinction entre le soja présent sous forme naturelle dans les aliments et le soja proposé en tant que complément alimentaire. On savait déjà que le premier semble offrir un effet protecteur contre le cancer, tant à titre préventif qu’après l’apparition de la maladie. Le soja présent dans les aliments courants – certaines graisses à tartiner et à cuire, les pousses de soja, le lait de soja, le yaourt au soja, etc. – est par conséquent recommandé.

Par contre, les compléments alimentaires de soja, le plus souvent proposés sous forme de comprimés, renferment des concentrations beaucoup plus élevées – presque impossibles à atteindre via l’alimentation – et l’effet de ces doses élevées n’est pas encore très clair. Certaines études montrent un risque accru de cancer – surtout après la ménopause – alors que d’autres semblent indiquer un effet protecteur. Étant donné que les scientifiques ne peuvent fournir d’explications précises à cet égard et que l’effet de ces compléments est difficilement prévisible, la prise de tels compléments est déconseillée.

En ce qui concerne l’étude susmentionnée, il est difficile de déterminer si l’effet positif observé chez les femmes suivies est dû au fait qu’elles consommaient du soja avant de développer un cancer ou pendant leur traitement. De nombreuses études se sont déjà intéressées à la consommation dans un cadre préventif et il apparaît que l’effet protecteur est le plus grand chez les femmes dont la mère consommait du soja pendant la grossesse et l’allaitement, ainsi que chez celles qui consommaient du soja pendant l’adolescence. Peu d’études ont par contre été réalisées sur l’effet de la consommation de soja pendant le traitement.

Il serait donc intéressant que les chercheurs s’attachent maintenant à vérifier si la consommation de soja pendant le traitement offre également un effet protecteur aux femmes qui ne consommaient jamais de soja auparavant.

En attendant de plus amples précisions à ce sujet, nous pouvons certainement recommander de consommer deux produits à base de soja par jour – 2 verres de lait de soja, par exemple. Une consommation excessive est toutefois à éviter, tout comme la prise de suppléments de soja sans prescription médicale.



source

_________________
" On se lasse de tout, excepté d'apprendre." Virgile
avatar
MARIELEA
Admin
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum