fulvestrant /Faslodex solution injectable: un anti oestrogène

Aller en bas

fulvestrant /Faslodex solution injectable: un anti oestrogène

Message  MARIELEA le Mar 27 Mar - 19:10

Le fulvestrant /Faslodex est indiqué dans le traitement du cancer du sein, c'est un antinéoplasique, et se classe parmi le groupe des antioestrogènes. Il agit contre certains types de cancer du sein en bloquant les effets de l'hormone œstrogène . Son action prévient la croissance des types de cellules du cancer du sein qui ont besoin d'œstrogènes pour leur croissance et leur survie.
Petit historique des traitements adjuvants: Depuis la sortie de son premier médicament anti-cancéreux, "Nolvadex" (tamoxifène), il y a plus de 25 ans de cela, AstraZeneca a continuellement investi dans la recherche. Cette démarche lui a permis de découvrir de nouveaux agents anticancéreux et d'autres stratégies thérapeutiques innovantes. Parmi la gamme des produits se rapportant au cancer du sein, se trouvent les produits suivants :

- 1973 : Tamoxifène (NOLVADEX(TM)) : un anti-oestrogène oral, bien toléré. Il s'agit de l'agent le plus largement prescrit à l'heure actuelle pour le traitement de tous les stades de cancerdu sein à l'échelle internationale.

- 1990 : Goserelin (ZOLADEX(TM)) : un analogue de la LH-RH bien toléré et largement prescrit, administré par injection sous-cutanée tous les 28 jours, et qui réduit la production d'hormones sexuelles. Le goserelin est désormais utilisé pour le traitement du cancer du sein précoce et à un stade avancé chez les femmes préménopausées présentant une tumeur hormono-sensible.

- 1995 : Anastrozole (ARIMIDEX(TM)) : le premier d'une nouvelle classe de médicaments - les "inhibiteurs sélectifs de l'aromatase" - largement utilisés à l'heure actuelle pour le traitement du cancer du sein précoce et à un stade avancé chez les femmes postménopausées présentant une tumeur hormono-sensible.

- 2002 : Fulvestrant (FASLODEX(TM)) : un nouveau type de traitement du cancer du sein (un antagoniste des récepteurs des oestrogènes sans les effets agonistes connus). Ce médicament est désormais commercialisé aux États-Unis et au Brésil pour le traitement du cancer du sein métastatique à récepteurs d'hormones positifs chez les femmes postménopausées dont la maladie a progressé suite à un traitement par anti-oestrogènes comme le tamoxifène. Autorisation européenne octroyée en 2004.



Comment doit-on employer Faslodex ?
la nouvelle posologie recommandée de « 500 mg une fois par mois, avec une dose supplémentaire de 500 mg deux semaines après la dose initiale » remplace la précédente posologie de "250 mg une fois par mois" Faslodex doit être administré en deux injections consécutives de 5 ml par injection intramusculaire lente dans le muscle fessier (1-2 minutes/injection), une dans chaque fesse.
Les événements indésirables les plus fréquemment rapportés ont été (500 mg vs 250 mg) :douleurs au point d'injection (11,6 % vs 9,1%), nausées (9,7% vs 13,6%), douleurs osseuses (9,4 % vs 7,5%), Thrombo-embolies (risque accru de formation de caillots sanguins), Réactions allergiques (hypersensibilité) y compris gonflement du visage, des lèvres, de la langue et/ou de la gorge

Effets indésirables peu fréquents
•Saignements vaginaux, pertes vaginales épaisses et blanchâtres et candidose (infection)
•Contusion et saignement au site d’injection, bouffées de chaleur, maux de tête. Le fulvestrant s'est révélé être un traitement efficace et bien toléré et il ne comporte pas les effets secondaires communément associés à la chimiothérapie cytotoxique. Selon le Professeur John Robertson, de l'Université de Nottingham, RU, le fulvestrant possède un profil très favorable d'effets secondaires et offre des bénéfices de tolérance supérieurs à ceux des autres traitements endocriniens standard."

Le fulvestrant n'est disponible que sous la forme d'injection. J'ai lu quelque part qu'il était possible d'apprendre à certaines personnes à se donner le médicament elles-mêmes. Si c'est votre cas, ne manquez pas de vous assurer que vous comprenez exactement comment l'injecter selon les directives de votre médecin ou de votre infirmière. Le médicament devrait se présenter comme une solution épaisse, transparente, incolore ou virant sur le jaune. N'utilisez pas le médicament s'il est trouble ou d'une coloration anormale, ou si des particules y flottent.

source: HAS
autre source

_________________
" On se lasse de tout, excepté d'apprendre." Virgile
avatar
MARIELEA
Admin
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum