Faire du sport après un cancer, c’est bon pour tout

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Faire du sport après un cancer, c’est bon pour tout

Message  MARIELEA le Mar 28 Fév - 22:25



Publié le 21/02/2012
Après le traitement d’un cancer, les patients aspirent le plus souvent à retrouver leur travail et la même qualité de vie quotidienne qu’avant leur maladie. Mais les traitements ont souvent laissé une fatigue intense qui oblige à une réduction de l’activité physique et se traduit par une diminution de la qualité de vie. Ces effets indésirables peuvent être parfois prolongés et retarder le retour à une vie normale.

Plusieurs travaux ont été consacrés à la reprise d’une activité physique après la fin d’un traitement anti-cancéreux. Une étude publiée récemment montrait que la reprise d’une activité physique paraissait acceptable par plus des trois quarts des patients et plusieurs essais randomisés ont conclu à une amélioration des indicateurs de santé physique et mentale après la reprise d’une activité physique à la fin d’un traitement.

Une équipe de Hong Kong a repris les méta-analyses déjà publiées et s’est employée à les mettre à jour en y incluant les essais les plus récents. Au total 34 essais randomisés ont été inclus, parmi lesquels 22 (65 %) consacrés exclusivement à la vie après le cancer du sein. Pour ces patientes ayant terminé leur traitement de cancer du sein, la reprise d’une activité physique est associée à une réduction significative du facteur de croissance insuline-like (- 12,0 ng/ml). S’il s’agit du seul marqueur physiologique modifié, d’autres éléments paraissent améliorés : les performances physiques faisant intervenir les bras et les jambes, la fatigue (-1,0), la dépression (-4,1) et la qualité de vie.

En intégrant à l’analyse les études consacrées aux autres types de cancers, la pratique d’une activité physique améliore significativement l’indice de masse corporelle (IMC diminué de – 0,4), le poids (-1,1 kg), la consommation maximale d’oxygène (+ 2,2 ml/kg/mn), le débit expiratoire de pointe, la distance parcourue en marchant pendant 6 minutes (+ 29 m), la force du poignet droit et les marqueurs de la qualité de vie.

Toutes ces données confirment les bienfaits de la reprise d’une activité physique après la fin d’un traitement de cancer, sur les paramètres physiologiques, la composition corporelle, les fonctions physiques et psychologiques et la qualité de vie des patients. La diffusion plus large de ces données aiderait sans doute à convaincre les patients et leurs familles encore réticents.




Dr Roseline Péluchon



Fong DTY et coll.: Physical activity for cancer survivors: meta-analysis of randomised controlled trials
BMJ 2012;344:e70 doi: 10.1136/bmj.e70

_________________
" On se lasse de tout, excepté d'apprendre." Virgile
avatar
MARIELEA
Admin
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum