"Voir la vie en vert" de Chantal Calatayud

Aller en bas

"Voir la vie en vert" de Chantal Calatayud

Message  MARIELEA le Sam 11 Fév - 23:22



j'ai bcp d'affinité avec Chantal calatayud..je l'ai bcp lu ..voila un petit éditorial que je trouve puissant et pertinent Wink

Le vert, la couleur dite de l’espérance, se décline aussi comme une sorte de laisser-passer. Le code de la route le confirme avec les lois des feux tricolores. De son côté, la planète et ses espaces naturels de verdure nous délivre ses avertissements si nous nous conduisons mal avec elle. Rappelons que certaines municipalitésen sont venues à réduire les plantations de leurs jardins publics saccagés par quelques rebelles infantiles. Alors que ces mêmeslieux de ressourcement s’offrent aussi à eux pour que leurs yeux voient une médiation thérapeutique. Effectivement, lorsque tout semble aller de « tra-vert », diriger son regard sur la nature est déjà salvateur en soi. Il faut croire que ce type d’évidence ne concerne pas l’ensemble des populations… Pourtant, la déforestation a tiré la sonnette d’alarme il y a bien longtemps. Certes, l’acte de déboisement peut être justifié avec l’obligation d’étendre les zones agricoles ou encore la récupération de terrains au profit de l’urbanisation, et il en est ainsi depuis des siècles. Mais la déforestation des forêts tropicales entraîne des dégâts d’une ampleur considérable : on lui attribue 22 % des émissions de gaz à effet de serre avec, pour conséquence catastrophique, le réchauffement climatique. Les cycles aquatiques rencontrent de véritables perturbations entraînant à leur tour, entre autres, la pollution des cours d’eau. La faune piscicole en fait les frais. La flore de ce milieu aussi. Tout comme l’eau potable vient à manquer. Les inondations dramatiques ajoutent leur lot de désolation inhérente à des décisions humaines lapidaires. Nos conduites sont décidément bien paradoxales ! Nous surconsommons et nous étonnons tout à la fois de la difficulté aujourd’hui de faire découvrir à nos enfants la beauté d’un papillon… Voir la vie en vert commence ainsi par une sorte de sagesse : mettons nos besoins et nos justes nécessités en première intention. Le plaisir de ne pas aggraver la dette écologique s’imposera de surcroît.
Chantal Calatayud
Janvier - Février 2012 Éditorial source
lire cela aussi ? : clic

_________________
" On se lasse de tout, excepté d'apprendre." Virgile
avatar
MARIELEA
Admin
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum