Long est le chemin qui mène à la sagesse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Long est le chemin qui mène à la sagesse

Message  MARIELEA le Sam 31 Déc - 2:36

*
Un article très parlant pour apprendre à méditer..
Commencer la méditation, l’idée est séduisante, mais vous ne savez pas toujours comment vous y prendre... Voici le témoignage et les conseils sans prétention d’une apprentie méditante.
« Zut, il est déjà 21 heures 30, je ne vais pas avoir le temps de cultiver le bonheur ! » Voilà en substance le dilemme de l’apprenti méditant contemporain. Dans un monde où le temps s’est accéléré, ou les plannings démentiels broient les familles, où le bruit, l’omniprésence de la télévision et le manque d’espace en milieu urbain détruisent le silence et la possibilité de se retrouver seul avec soi-même, méditer demande une grande force de volonté.
Ceux qui ont du temps libre, un espace de silence et d’intimité, une possibilité de contact avec la nature, ont « une longueur d’avance » même s’il ne s’agit pas là de compétition. Toutefois, prendre prétexte des conditions extérieures pour ne pas se lancer serait dommage. « Là où il y a une volonté, il y a un chemin » dit le moine zen Thich Nhat Hanh.



S’y retrouver dans les méthodes


Voilà à quoi pourrait ressembler notre monologue intérieur lorsque nourrie des lectures de diverses traditions, nous sommes égarés dans nos méthodes.

Je me concentre successivement sur chaque partie de mon corps, je me détends, j’écoute les bruits extérieurs… C’est le moment de dire un petit mantra – om mani padme hum om mani padme hum – mais au fait je ferais mieux d’ouvrir les yeux non, les yeux mi-clos c’est ça – donc j’ouvre les yeux, ça serait mieux si j’enlevais mes lunettes, oui voilà houlala ce que je suis myope, je ne suis pas allée chez l’ophtalmo depuis longtemps et il faudrait aussi que j’y amène les enfants, je n’ai pas signé le carnet de correspondance mince je dois aussi faire un chèque pour payer les charges de l’appartement mais où est ce p… de chéquier – non je vais fermer les yeux ça marchait mieux finalement – tiens si je visualisais quelque chose mon corps qui se remplit de lumière par exemple – ça fait combien de temps que je médite là ? Parce que je dois encore prendre ma douche avant que tout le monde se réveille– Zut, vite se recentrer le mantra : om mani padme hum om mani padme hum, non la respiration, c’est plus efficace, une deux trois, et si je priais un peu pour finir ? Mince j’entends le bébé qui se réveille. Par le pouvoir et la vérité de cette pratique, que tous les êtres vivants connaissent le bonheur. Amen.

Il existe de nombreuses méthodes, héritées de traditions allant de la kabbale au soufisme en passant par le zen et le bouddhisme théravada. Selon Melissa Blacker, instructeur au programme de réduction du stress de la Massachusetts Medical School, ces méthodes se rattachent en fonction de leur objet soit à la méditation de concentration, soit à la méditation de Pleine conscience (Mindfulness).

Certaines traditions présentent des formes mixtes. Avant de commencer, assurons-nous que nous savons où nous allons. Voulons-nous augmenter nos capacités de concentration, tant dans la vie quotidienne lorsque qu’un proche s’adresse à nous, qu’au travail ? Voulons-nous réagir aux événements avec moins d’emportement et de colère ? Voulons-nous nous dégager de l’angoisse diffuse qui nous prend à la gorge, à l’estomac, ou au plexus solaire ? Quelle forme de méditation nous attire le plus, laquelle nous convient le mieux ?
La suite sur INREES
* dessin Laurent Vago

_________________
" On se lasse de tout, excepté d'apprendre." Virgile
avatar
MARIELEA
Admin
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum