Cancer du sein : Un verre de vin pour guérir ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Cancer du sein : Un verre de vin pour guérir ?

Message  ALINEA le Mar 4 Oct - 14:37


Le vin rouge contiendrait une substance qui permettrait de lutter contre le cancer du sein.
Le vin rouge contient une substance capable de bloquer la croissance des cellules cancéreuses du sein en culture SIPA/Martin Lee / Rex Featur


La revue Faseb Journal a récemment publié une étude selon laquelle une substance contenue dans le vin rouge pourrait aider à lutter contre le cancer du sein. Cet ingrédient serait en effet capable d'arrêter la croissance des cellules cancéreuses du sein en culture, en bloquant l'effet des œstrogènes.

Il y a quelques années, des chercheurs ont découvert que le resvératol – ingrédient contenu dans la peau du raisin noir – était capable de protéger des souris de laboratoires contre le diabète et l'obésité en activant une protéine de l'organisme. Forts de cette découverte, ils ont ensuite décidé d'élargir leurs recherches afin de savoir si cette molécule recelait d'autres bienfaits pour la santé. Ils ont ainsi effectué des tests sur des cellules de cancer du sein – contenues dans des tubes à essai – et se sont rapidement aperçus que la prolifération de celles-ci se retrouvait bloquée in vitro, mais aussi que le resvératol était davantage efficace sur les cellules cancéreuses qui possédaient des récepteurs hormonaux aux œstrogènes.

Gare aux abus

« Le resvératol est un outil pharmacologique à exploiter, potentiellement, quand le cancer du sein devient résistant à la thérapie hormonale », a indiqué Sebastiano Ando, un chercheurs italiens qui a travaillé sur cette substance. L'éditeur en chef de la revue Faseb Joural, Gerald Weissmann a, quant à lui, tenu à souligner que « ces découvertes sont certes excitantes, mais qu'en aucun cas elles ne signifient que les gens doivent boire du vin ou se servir du resvératol comme d'un complément à leur traitement contre le cancer du sein ». Et de poursuivre en ajoutant : « que cela prouve en tout cas que les scientifiques n'ont pas fini de distiller les bienfaits de la nature sur le corps humain ».
Par Actu France Soirsource
avatar
ALINEA


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum