Tatouages au henné noir : les allergologues du Centre Hospitalier Lyon Sud alertent contre les risques d’allergie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Tatouages au henné noir : les allergologues du Centre Hospitalier Lyon Sud alertent contre les risques d’allergie

Message  MARIELEA le Mer 20 Juil - 11:20


A l'heure des vacances où jeunes et moins jeunes seraient tentés par ces tatouages ,il me parait important d'en rappeler la dangerosité ...« Ces réactions allergiques peuvent être violentes, nécessitant parfois une intervention médicale urgente, voire une hospitalisation. Elles peuvent être limitées à la zone tatouée ou s'étendre à la zone avoisinante, voire se généraliser à tout le corps » notent les allergologues des Hôpitaux de Lyon

Ils proposent une consultation d’urgence en cas de réaction à un tatouage éphémère

Le henné, utilisé pur, est d’une teinte marron ou orange. Il est en lui même inoffensif.

Toutefois les tatoueurs choisissent parfois, pour obtenir une teinte plus foncée et augmenter la longévité du tatouage, d’ajouter de façon illégale à leur mélange de la paraphenylènediamine (PPD*). C’est ce que l’on appelle le “henné noir”.

La PPD peut provoquer des allergies retardées avec apparition, en moyenne 9 jours après le tatouage, d’un eczéma reproduisant le motif du dessin tracé au henné.

Ces réactions allergiques peuvent être violentes, nécessitant parfois une intervention médicale urgente voire une hospitalisation. Elles peuvent être limitées à la zone tatouée ou s’étendre à la zone avoisinante voire se généraliser à tout le corps. A plus long terme, ces réactions peuvent laisser des cicatrices indélébiles et s’accompagner d’allergies croisées, notamment à des teintures capillaires, des caoutchoucs teintées, certains médicaments, des colorants vestimentaires, et empêcher la pratique de certaines professions comme celle de coiffeur par exemple.

Le service d’Allergologie et Immunologie Clinique du Centre Hospitalier Lyon Sud réserve des places d’urgence dans sa consultation pour prendre en charge ces allergies. Une fois la crise gérée, l’équipe médicale établit un bilan allergologique pour confirmer l’allergie, rechercher des allergies croisées et donner les conseils d’éviction dans la vie quotidienne. Les réactions risquant d’être de plus en plus marquées à chaque nouveau contact, il est important de définir le risque d’hypersensibilité pouvant survenir avec tout produit contenant de la PPD.

Le service traite en moyenne 1 à 2 cas par mois, plus en période estivale. De nouveaux tests sont en cours de développement en collaboration avec l’Unité INSERM U851. Ils seront proposés aux patients afin d’améliorer les connaissances et le diagnostic de cette maladie.

Si vous souhaitez faire un tatouage temporaire exigez que le mélange de henné naturel (poudre verte) et d’huile soit préparé devant vous, sans ajout d’autre ingrédient. Vous vérifierez ainsi que la préparation obtenue est de couleur orangée et non pas noire.

Pour plus d’information : Dr Audrey Nosbaum / 04.78.86.15.72

*La paraphenylènediamine (PPD) est une substance très allergisante. La législation européenne interdit la présence de PPD dans les produits cosmétiques destinés à être appliqués sur la peau. Parmi les cosmétiques, seules les teintures pour cheveux peuvent contenir de la PPD, à une concentration maximale de 6 %. Les produits contenant de la paraphenylènediamine ne peuvent être utilisés pour la coloration des cils ou des sourcils. La présence de PPD dans une teinture pour cheveux doit être signalée sur l’étiquette par la phrase « contient des diaminobenzènes » et l’avertissement «peut provoquer une réaction allergique ».
Source: lien

_________________
" On se lasse de tout, excepté d'apprendre." Virgile
avatar
MARIELEA
Admin
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum