Oméga 3 et Oméga 6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Oméga 3 et Oméga 6

Message  Invité le Mar 24 Mar - 11:26

Oméga 3 ? Oméga 6 ? Diversifiez les huiles qui accommoderont vos salades. Certaines sont riches en Oméga 3, d'autres en Oméga 6 : un choix judicieux apporte un incomparable complément à une salade composée déjà pourvue de bons acides gras essentiels. La salade de mâche est particulièrement riche en Oméga 3.


On ne discute plus le fait que les acides oméga -3 ont les effets bénéfiques. Les qualités de ces «bons gras» sont déjà reconnues et elles sont associés à la diminution des risques de maladies cardiovasculaires et même de cancer du sein, de la prostate, du pancréas et du colon.

Il semble que les oméga aideraient également à réduire les effets de la dépression.

Cependant, le corps humain n’est pas capable de fabriquer ses éléments, c’est pourquoi des experts nutritionnistes et plusieurs médecins recommandent d’en consommer quotidiennement.


En bonne santé, plus longtemps
Les Oméga 3, tout le monde en parle. Pourquoi ? Parce qu'ils sont devenus incontournables et que notre alimentation occidentale en manque. Si les Oméga 6 semblent mieux représentés dans nos menus, les Oméga 3, les autres "bons acides gras", se trouvent surtout dans les poissons gras (comme les sardines, le hareng, le thon ou le saumon). Pour augmenter et diversifier vos sources d'Oméga 3, pensez également à la mâche ! 100 g de mâche vous apportent 12 % de vos apports journaliers recommandés… quasiment sans calories (14 Kcal)!


Les atouts cachés des Oméga 3
Ces acides gras jouent un rôle fondamental dans le bon fonctionnement de notre activité cellulaire : dans la protection contre la maladie d'Alzheimer, les troubles cardiovasculaires, le traitement ou la prévention du diabète, des rhumatismes, des maladies fonctionnelles et peut-être même dans la préservation d'un bon équilibre émotionnel.

En tout cas, deux à trois repas de poisson par semaine combleraient nos besoins des acides gras.

D’autres sources d’oméga-3 sont l’huile, les graines de lin, les noix de Grenoble ou le soja.

Voici un truc simple pour augmenter l’apport quotidien d’oméga - 3: ajoutez 15 ml (une cueillère) de graines de lin broyées (avec un moulin à café par exemple) à votre sauce salade, ou au yogourt ou céréales. Cependant, les graines de lin ne sont pas digestibles quand elles sont entières. Une fois broyées au moulin à café (en petite quantité à la fois) les conserver au réfrigérateur pour éviter qu’elles ne s’oxydent.

On parle souvent des aliments enrichis d’oméga - 3, par exemple le lait ou les œufs. Oui, ces produits sont vraiment une bonne source des acides, mais ils sont chers, ainsi que les grains de lin sont une option beaucoup plus économique.



Les meilleures sources alimentaires d’oméga - 3 :

1. Sources animales :

* Sardine
* Hareng
* Maquereau
* Saumon
* Truite arc-en-ciel

Sources végétales :

* Noix de Grenoble fraîches
* Graines de lin
* Huile de canola
* Fèves de soja
* Tofu

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oméga 3 et Oméga 6

Message  Invité le Ven 24 Avr - 18:43

En pratique :


Consommez les gras les moins transformés, privilégiez les huiles pressées à froid et n’oubliez pas qu’elles sont fragiles : dès qu’on les chauffe, elles perdent une partie de leurs qualités. Elles sont également très sensibles à la lumière, notamment les huiles oméga-3 (ex : huile de lin), on peut ainsi protéger ses bouteilles d’huile en les mettant dans un placard ou en les recouvrant d’une feuille d’aluminium. L’huile d’olive (oméga-9) est aussi à privilégier, c'est une composante majeure du régime méditerranéen.

Évitez les fritures et saisissez les aliments rapidement : ne laissez pas les aliments noircir. Par exemple, des oignons transparents, oui, brunis par un excès de chaleur, non. Lorsqu’un aliment change de couleur, il y a généralement une perte de valeur nutritive.



Un apport journalier de 1 000 mg d’omega-3 permettrait d’atteindre le taux optimal pour l’organisme. Cette valeur n’est pas une recommandation, mais donne juste une idée de la quantité de bons gras qu’il faudrait atteindre dans l’alimentation pour commencer à bénéficier de leurs vertus.

Les graines de lin et de chanvre, les noix et les huiles qu’on en tire sont particulièrement riches en gras de type oméga-3. Elles ne doivent surtout pas être chauffées si on veut préserver ces fragiles acides gras. Les poissons gras et les huiles qu’on en tire sont également de bonnes sources d’oméga-3, mais d’un type différent de celui des végétaux. Les gras oméga-3 ont un effet protecteur reconnu sur la fonction cardiovasculaire, sur le traitement de la dépression et pour leur potentiel modérateur de l’inflammation.



Les principales sources d’acides gras de type oméga-6 sont les huiles de maïs, de tournesol et d'arachide. Ces huiles résistent mieux aux températures de cuisson. Les acides gras oméga-6 sont aussi considérés comme de bons gras, car ils ont un impact positif sur les taux de lipides sanguins, mais en excès, ils empêchent l'utilisation optimale des oméga-3 par l'organisme et sont pro-inflammatoires.

Le rapport oméga-6/oméga-3 dans l'alimentation occidentale est de 10/1 à 30/1, tandis qu'il devrait être, idéalement, de 1/1 à 4/1.



Les acides gras oméga-9 sont également nommés acides gras monoinsaturés parce que la chaîne d’atomes de carbone qui compose leur molécule comprend une seule liaison double, à la différence des acides gras polyinsaturés (oméga-3 et oméga-6) qui en comprennent deux ou davantage. Le principal acide gras oméga-9 est l’acide oléique. Considérés comme de « bons gras », les lipides monoinsaturés ont des effets bénéfiques reconnus sur la fonction cardiovasculaire notamment. Mais plus généralement, ils doivent faire partie de l’équilibre lipidique dans l’alimentation courante.

Compléments alimentaires ?

Des fabricants proposent à fort prix des mélanges d’huiles et des suppléments d’acides gras oméga-3-6-9 en proportions « idéales ». On peut se poser des questions sur leur utilité réelle. Selon les experts, nous consommons déjà trop d’oméga-6; pas la peine donc d’en ajouter. D’autant plus que les oméga-6 nuisent au métabolisme des précieux oméga-3, qui, eux, manquent cruellement à notre alimentation. Les oméga-9? Notre corps en fabrique. On peut aussi les trouver dans l’huile d’olive.

La plupart des compléments omega-3 disponibles aujourd’hui ont été formulés pour les maladies cardio-vasculaires plutôt que pour les applications au bien-être émotionnel.

Pour les applications liées au stress, à l’anxiété et à la dépression, les études suggèrent qu’il faut prendre une dose de 1000 mg à 2000 mg (1 à 2 grammes) par jour de l’acide gras essentiel EPA. L’huile de poisson contient d’autres acides gras omega-3 qui ne sont peut-être pas aussi utiles dans le domaine de la santé émotionnelle.

Quel que soit le produit, il faut prendre 1 à 2 grammes par jour d’EPA (avec ou sans DHA), en une ou deux fois, au début d’un repas pour éviter un arrière goût indésirable.

Il faudrait prendre ou 1 à 2 cuillères à soupe de graines de lin entières par jour (elles doivent être moulues dans un moulin à café pour maximiser la libération dans l’organisme des acides gras oméga-3 qu’elles contiennent). Les graines de lin moulues doivent être gardées au réfrigérateur ensuite.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oméga 3 et Oméga 6

Message  Flèche 32 le Dim 26 Avr - 19:43

Merci pour ce précieux fil... Very Happy juste toutes les questions que je me posais;

Broyer du lin ? il me faut un moulin si je comprends bien.
Evidemment, mon réflexe est de recourir à la pilule.... Arrow il faut que j'évolue

Pour le poisson, je suis dans les clous, l'huile d'olive, les huiles crues.
j'aime les noix mais elles me pèlent la langue et le palet...
avatar
Flèche 32


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oméga 3 et Oméga 6

Message  Invité le Dim 26 Avr - 20:02

j'aime les noix mais elles me pèlent la langue et le palet...

Ah, j'ai oublié de te dire, il faut enlever la coque ! C'est comme pour les moules ou les huitres !!! Very Happy

pour les graines de lin moi j'avais un moulin à café..... parce qu'en 1973 on n'avait pas encore le café moulu sous vide. On était donc équipé pour moudre les grains de café ! Heureusement je suis conservatrice......

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oméga 3 et Oméga 6

Message  Flèche 32 le Dim 26 Avr - 21:27

Mistral a écrit:

Ah, j'ai oublié de te dire, il faut enlever la coque ! C'est comme pour les moules ou les huitres !!! Very Happy

Je te trouve tout à fait optimiste envers les dons de réflexion ..... c'est encourageant.

Je suis allée au fond de mon vieux placard et j'ai trouvé un moulin à café électrique qui fonctionne fort bien. je l'ai mis OK pour travailler. Les graines n'ont qu'à bien se tenir.
Mon mari me voit faire, il est plié en 4.
Il ne sait pas encore qu'il va devoir manger mes préparations... Laughing Laughing
avatar
Flèche 32


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oméga 3 et Oméga 6

Message  Invité le Lun 27 Avr - 10:05

Ah les hommes, le mien était sceptique au début et j'ai du y aller sur la pointe des pieds, et même maintenant lorsque je veux aller plus loin il me dit : un seul produit "nouveau" et prend-le en petite quantité.....au cas où Very Happy Very Happy
Les graines de lin n'ont pas de goût désagréable donc elles sont faciles à incorporer dans tout ce que tu veux.....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oméga 3 et Oméga 6

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum