Cancer et FIV : quels liens ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Cancer et FIV : quels liens ?

Message  MARIELEA le Sam 30 Avr - 20:09

Publié le 28/04/2011
L’existence d’un lien entre les traitements de la FIV (fécondation in vitro) et le risque de cancer est débattue. Peu d’études ont du reste évalué le risque de cancer chez les femmes ayant eu une FIV et leurs résultats sont contradictoires. Dans la plupart de ces travaux, la comparaison a été faite entre les femmes ayant eu une FIV et la population générale. Par ailleurs le fait qu’un cancer et/ou son traitements ait pu être à l’origine de l’infertilité faisant recourir à la FIV n’est pas toujours pris en compte.

Une étude suédoise qui porte sur des femmes ayant accouché après FIV entre 1982 et 2006 compare l’incidence de cancers dans cette population et parmi des femmes ayant accouché « naturellement » pendant la même période.
Au total 24 058 traitées par FIV et ayant accouché entre 1982 et 2006 ont été identifiées à partir des cliniques de FIV du pays. Parmi celles-ci, 1 279 figuraient aussi dans le Registre National du Cancer en Suède. Dans la population témoin de 1 394 061 femmes, 95 775 ont été retrouvées dans ce même registre.

L’âge moyen à l’accouchement après FIV était de 32 ans et la durée moyenne de suivi était de 8,3 ans. La comparaison entre les deux groupes (odds ratio OR) a tenu compte de l’année de l’accouchement, de l’âge maternel, de la parité et du tabagisme. L’incidence des cancers avant FIV n’a été étudiée que chez les primipares. Dans le groupe FIV, 86 % des patientes étaient primipares vs. 77 % dans le groupe non FIV. Sept cent quarante-sept cancers ont été diagnostiqués parmi les patientes souffrant d’infertilité avant recours à la FIV (N= 18 643 ; 566 cancers du col utérin ; cancers in situ inclus, 29 cancers de l’ovaire, 3 cancers du sein etc).
Le risque de cancer est apparu significativement plus élevé avant le traitement FIV (OR=1,37 ; IC 95 % : 1,27-1,48) par rapport au groupe témoin et particulièrement important pour le cancer de l’ovaire (OR=3,93). Par contre, le risque de cancer après FIV était significativement plus faible (OR=0,74 ; IC 95 % : 0,67-0,82) et notamment en ce qui concerne le cancer du sein et le cancer du col utérin. Le risque de cancer de l’ovaire après FIV était augmenté par rapport au groupe témoin, mais plus faible à ce qu’il était avant la FIV (2,13).
En conclusion, les résultats de cette étude sont plutôt rassurantes ; le risque de cancer (tous types confondus) est accru parmi les femmes qui ont recours secondairement à un traitement FIV, mais ce n’est pas le cas chez les patientes qui ont eu une FIV. Seul le cancer de l’ovaire fait exception, mais le risque de cancer de l’ovaire est plus faible après FIV qu’avant FIV. Selon les auteurs, cela pourrait être le résultat d’un lien entre la pathologie à l’origine de l’infertilité et le cancer de l’ovaire, plutôt que l’effet propre des inducteurs de l’ovulation. Toutefois, il faut souligner que la durée de suivi dans cette étude était limitée, et la majorité des informations sur les risques de cancer concernent les femmes non ménopausées.
Dr Viola Polena
pour voir l'étude: Källén B et coll. : Malignancies among women who gave birth after in vitro fertilization. Hum Reprod. 2011; 26: 253-8.

_________________
" On se lasse de tout, excepté d'apprendre." Virgile
avatar
MARIELEA
Admin
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum