Le lait maternel pour détecter le cancer du sein

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le lait maternel pour détecter le cancer du sein

Message  MARIELEA le Mar 26 Avr - 9:57

©REUTERSORLANDO, Floride – Analyser les cellules présentes dans le lait maternel permettrait de détecter le cancer du sein de façon plus précoce, selon le site HealthNews.

Une étude menée par des chercheurs de l’Université du Massachusetts AmhersUne étude menée par des chercheurs de l’Université du Massachusetts Amherst, révèle que l’analyse du lait maternel aiderait à détecter le cancer du sein plus tôt, et à des âges plus jeunes. Les cellules épithéliales qu’on y retrouve donnent en effet de bons indices sur le risque de développer un cancer du sein.

Les résultats de cette étude ont été présentés au 102e congrès annuel de l’Association américaine de la recherche contre le cancer, qui s’est tenu à Orlando en Floride.

Comme l’indique Kathleen Arcaro, l’auteure principale de l’étude, environ 80 % des femmes donnent naissance à un enfant au cours de leur vie. Analyser leur lait pourrait constituer une méthode de dépistage efficace et non invasive, disponible pour une majorité d’entre elles. D’autres méthodes de détection, comme le lavage canalaire, ne fournissent que quelques centaines de cellules pour examen, comparativement aux millions que l’on retrouve dans des échantillons de lait.

Jusqu’à présent, la mammographie est la méthode de détection précoce la plus efficace à la disposition des femmes.

Kathleen Arcaro espère que d’ici quelques années, l’analyse du lait maternel sera systématisée. « On recueillerait un échantillon de lait après l’accouchement et on pourrait dire à la mère quels sont ses risques de cancer du sein. C’est une méthode totalement non invasive, peu coûteuse, et vraiment efficace », dit-elle.
Elle révèle que l’analyse du lait maternel aiderait à détecter le cancer du sein plus tôt, et à des âges plus jeunes. Les cellules épithéliales qu’on y retrouve donnent en effet de bons indices sur le risque de développer un cancer du sein.

Les résultats de cette étude ont été présentés au 102e congrès annuel de l’Association américaine de la recherche contre le cancer, qui s’est tenu à Orlando en Floride.

Comme l’indique Kathleen Arcaro, l’auteure principale de l’étude, environ 80 % des femmes donnent naissance à un enfant au cours de leur vie. Analyser leur lait pourrait constituer une méthode de dépistage efficace et non invasive, disponible pour une majorité d’entre elles. D’autres méthodes de détection, comme le lavage canalaire, ne fournissent que quelques centaines de cellules pour examen, comparativement aux millions que l’on retrouve dans des échantillons de lait.

Jusqu’à présent, la mammographie est la méthode de détection précoce la plus efficace à la disposition des femmes.

Kathleen Arcaro espère que d’ici quelques années, l’analyse du lait maternel sera systématisé. « On recueillerait un échantillon de lait après l’accouchement et on pourrait dire à la mère quels sont ses risques de cancer du sein. C’est une méthode totalement non invasive, peu coûteuse, et vraiment efficace », dit-elle.
Vu dans Journal de Montréal

_________________
" On se lasse de tout, excepté d'apprendre." Virgile
avatar
MARIELEA
Admin
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum