vitamine D: le secret des champignons portobellos

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

vitamine D: le secret des champignons portobellos

Message  MARIELEA le Sam 4 Avr - 18:50

La vitamine D est reconnue comme étant anticancer! en voici une source afin d'atteindre la dose nécessaire en complément du soleil........

 Tout comme nous, les champignons synthétisent de la vitamine D sous l’action des rayons UVB du soleil. Suivant une technique mise au point par des chercheurs américains, une firme californienne (Monterey Mushrooms, Inc.) vient de lancer un champignon portobello à teneur accrue en vitamine D. Après la récolte, les champignons sont simplement exposés, durant quelques minutes, à des lampes à rayons UVB similaires à celles des salons de bronzage. Ce bain de rayons UV suffit à augmenter leur teneur en vitamine D, sans les sécher pour autant. 
On obtient ainsi un champignon frais, dont la consommation de 85 g constitue 100 % de l’apport nutritionnel quotidien recommandé en vitamine D. 
En fait, tous les champignons renferment de l’ergocalciférol (vitamine D2), la forme végétale de la vitamine D. 
Les champignons sauvages en renferment généralement davantage que les champignons de couche de types champignons de Paris, cremini ou portobello. 
Le champignon de couche ordinaire constitue malgré tout une bonne source de vitamine D. Il en renferme davantage que la plupart des légumes. 
En hiver, lorsque nous avons moins l’occasion de nous exposer aux rayons solaires, la consommation régulière de champignons peut donc contribuer à diminuer notre carence en vitamine D. 
Le shiitake (Lentinus elodes) est particulièrement riche en vitamine D. Servi avec du saumon, également riche en vitamine D, il fera un repas capable de reconstituer vos réserves de vitamine soleil aussi bien qu’un supplément de 25 µg (1 000 UI) de vitamine D. 
Pierre Lefrançois – PasseportSanté.net D’après ARS News (USDA).
 

MON AVIS: super intéressant pour moi qui hésite à prendre de la vitamine D en supplément! inclus dans l'alimentation, ce concept me plait mieux. En plus, il y a des tas de façon de cuisiner les champignons!  cet article ne parle pas des pleurotes qui sont ( c'est le professeur BELIVEAU qui le dit: chapitre 6, p69:  ) , très riches en  molécules anticancereuses qui retardent le développement du cancer
avatar
MARIELEA
Admin
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Re: vitamine D: le secret des champignons portobellos

Message  Invité le Mar 21 Avr - 11:26

Moi j'aime bien les champignons, que se soient ceux de Paris, cru en salade, ou encore les champignons noirs dans les wok de légumes, ou d'autres champignons séchés.

Je ne sais pas pourquoi mais je n'ai jamais trouvé de pleurotes dans mon coin.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

pleurotes

Message  MARIELEA le Mar 21 Avr - 11:40

Salut! ce n'est pas la saison! dommage c'est super bon! en ce moment j'utilise sous forme séchée, et en frais, je trouve des SHITAKE! en omelette, c'est bon! avec des oeufs BBC, of course!
http://www.bleu-blanc-coeur.com/

_________________
" On se lasse de tout, excepté d'apprendre." Virgile
avatar
MARIELEA
Admin
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Re: vitamine D: le secret des champignons portobellos

Message  Invité le Mar 21 Avr - 12:37

Ah oui, en omelette........je le fais aussi ! Avec de l'ail et de l'huile d'olive !

Où encore avec des spaghettis "complet".

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le shiitaké : bio, bon… et bénéfique !

Message  MARIELEA le Sam 26 Sep - 16:34

J'en trouve régulièrement dans ma BIOCOOP! je fais des oeufs brouillés avec! pas mal!

Lucien Risser est responsable d’Euroshiitaké, entreprise de production de shiitaké à Chourgnac-d’Ans (Dordogne).
D’où vient le shiitaké ?
De l’Asie, plus particulièrement de la Chine et du Japon. Dans ces pays, le shiitaké pousse à l’état sauvage, dans les forêts, sur les troncs de chêne. Des textes datant de 1600 indiquent que ce champignon était donné aux empereurs et aux samouraïs. Il était déjà réputé pour ses vertus nutritionnelles et appelé « champignon de vie ».

Depuis combien temps le shiitaké est cultivé hors de ces pays ?
Il a été introduit aux Etats-Unis puis en Europe dans les années 1970. En effet, quand la demande de shiitake a commencé à augmenter, des chercheurs japonais ont mis au point une technique de culture qui a permit de commercialiser le shiitaké à plus grande échelle.

Comment se cultive t-il ?
Aux Etats-Unis, il y a une production importante de shiitaké qui, la plupart du temps, se fait sur de la paille qui permet une croissance plus rapide des champignons. Mais on peut également le cultiver sur des troncs de bois, technique qui permet de produire un shiitaké de qualité gustative supérieure.
...................
Vous intéressez-vous aux vertus santé du shiitaké ?
Tout à fait. Le shiitake est un antimicrobien, un antiviral, un anti-tumoral mais aussi un immunostimulant et un hypocholestérolémiant. Aux Etats-Unis, des extraits de ce champignon sont donnés aux personnes atteintes du sida pour stimuler leurs défenses immunitaires.
POUR LIRE L'ARTICLE EN ENTIER!

_________________
" On se lasse de tout, excepté d'apprendre." Virgile
avatar
MARIELEA
Admin
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Pas d’immunité sans vitamine D

Message  MARIELEA le Mar 30 Mar - 21:55

Publié le 26/03/2010
Les travaux s’accumulent sur la vitamine D, à laquelle on attribue (parfois) des vertus quasi- miraculeuses, allant, selon les revues, de la réduction du risque de fracture osseuse à la prévention de plusieurs types de cancers en passant par la prophylaxie –voire le traitement- de diverses infections virales et bactériennes, et d’autres affections auto immunes, cardiovasculaires ou psychiatriques. ...

La vitamine D, nouveau miracle de plusieurs spécialités médicales, pourquoi pas mais pourquoi ? Une étude d’importance fondamentale, réalisée par une équipe d’immunologistes danois, vient de révéler le rôle central de cette vitamine dans l’activation du système de défense immunitaire. Les cellules T humaines naïves ont une faible expression de phospholipase (PCL) gamma 1 corrélée à une faible représentation des récepteurs antigéniques (TCR) ; l’activation des récepteurs induit en réponse une « up-régulation » (x75) de l’expression de PCL gamma 1, elle même reliée à la réponse TCR. Le système d’induction serait, en pratique, dépendant de la vitamine D et de l’expression de ses récepteurs. De façon simplifiée, on peut imaginer que lorsqu’un antigène (Ag) particulier, viral ou bactérien, est introduit dans l’organisme humain, il est phagocyté par les macrophages et « présenté » à des cellules T spécialisées qui vont se diviser pour se multiplier à l’identique, selon une spécificité antigénique unique permettant un ciblage immunitaire spécifique.
Les cellules T correctement activées se transforment en deux types de cellules immunitaires : des killers capables de détruire toute cellule porteuse de l’Ag étranger, et des cellules mémoires destinées à conserver une trace de l’agresseur. Ce que vient de montrer l’équipe de Copenhague, c’est que la vitamine D est indispensable à la mise en route de toute cette machinerie : si les cellules T ne disposent pas de quantités suffisantes (dans le sang), ils ne vont tout simplement débuter aucune activité lors du contact avec l’Ag étranger.
Cette découverte pourrait, en pratique, avoir beaucoup plus de retombées que ce qu’on pourrait imaginer au premier abord, car la réponse immunitaire intervient dans des domaines variés, infectieux bien sûr mais aussi maladies auto-immunes, greffes d’organes, affections inflammatoires diverses et autres. L’équipe de von Essen a pu établir la suite des évènements conduisant à l’activation cellulaire T, montrant donc que les cellules naïves ne contiennent pas les éléments nécessaires (ces récepteurs vitaminiques dont l’expression dépend justement de la vitamine) : voilà sans doute la base fondamentale de travaux qui permettront la mise au point de nouveaux immunostimulants ou au contraire immuno suppresseurs. En attendant, on commence enfin à comprendre pourquoi la vitamine D pourrait effectivement, en pratique, être un des « médicaments » à la fois les plus anciens et les plus révolutionnaires qui soient.
Dr Jack Breuil
Von Essen MR et coll. : Vitamin D controls T cell antigen receptor signaling and activation of human T cells. Nature immunology 2010; 11(4): 344-9

_________________
" On se lasse de tout, excepté d'apprendre." Virgile
avatar
MARIELEA
Admin
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Re: vitamine D: le secret des champignons portobellos

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum