"Mes deux seins, journal d’une guérison " docu de Marie Mandy sur France 2,

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

"Mes deux seins, journal d’une guérison " docu de Marie Mandy sur France 2,

Message  BETTY le Sam 23 Oct - 10:57

« Mes deux seins », Marie Mandy décortique son crabepar Isabelle Roberts, Raphaël Garrigos

C’est un film qu’on n’a pas envie de voir. Même si le titre révèle tout de suite qu’il finit bien, on n’a pas envie de voir un docu sur le cancer du sein, de voir ce sein pressé pour une échographie, ce sein trucidé pour en extraire des « carottes » qui seront analysées, ce sein enfin coupé, gisant à côté de la table d’opération.

Mais c’est un film qu’on se résout à voir, comme Marie Mandy, qui ne veut pas se faire opérer et finit par accepter la chirurgie. Marie Mandy, c’est la réalisatrice du film en même temps que son objet. C’est son propre cancer du sein qu’elle filme et commente : « Je suis malade, c’est vrai, mais je suis avant tout cinéaste. »

Mais comment filme-t-on le mal à l’intérieur de soi ? C’est d’abord cette échographie qui révèle le cancer : « C’est important que vous le voyez pour le combattre, dit le médecin à Marie Mandy. Vous voyez cette image, on dirait l’impact d’une grenade qui explose dans votre sein. » Ce sont aussi les propres photographies de la cinéaste, les résultats de sa biopsie projetés sur son corps, qui entrecoupent joliment ce beau documentaire et qu’elle a exposées (Libération du 6 mars 2009).

Puis c’est la tournée des chirurgiens, à la recherche du bon, de la bonne plutôt, puisque c’est sur une femme que Marie Mandy jette son dévolu, pour ne plus se sentir « comme un morceau de chair » parmi les 52 000 femmes opérées d’un cancer du sein chaque année. « Aucun des médecins ne m’a demandé comment j’allais, j’ai l’impression d’être un numéro de plus pour l’industrie de la médecine », enrage-t-elle.

Enragée, Marie Mandy, morte de peur aussi — ses regards terrorisés aux médecins —, égocentrique ça va de soi, et agaçante souvent quand elle oppose aux scalpels et chimios des mandarins ses huiles essentielles et autres homéopathies.

Agaçante encore et touchante quand, affolée par l’incompréhensible maladie, elle lui cherche un sens à tout prix, ressort un vieux journal intime, évoque un « suicide déguisé ». Avant d’être sévèrement recadrée par sa chirurgienne, en guerre contre la culpabilisation qu’elle s’impose.

À chaque étape du cancer, son mot, celui que redoute Marie Mandy et qu’elle se prend invariablement en pleine gueule : le carcinome, la chimio, l’ablation, la reconstruction. Elle se bat contre tous, finit par céder à tous, sauf la reconstruction, se préférant amazone : « Suis-je à ce point détruite qu’on me propose une reconstruction ? »
Mes deux seins, journal d'une guérison est finaliste du Prix Europa (meilleur documentaire européen), qui sera décerné à la fin du mois, à Berlin.
Les photographies de Marie Mandy et Vincent Fooy, réalisées pour le film, seront exposées à la galerie Libre Cours à Bruxelles du 28 octobre au 14 novembre 2010.
lire encore

Qui a vu ce documentaire ? une amie me l'a enregistré, je vais le visionner dès que possible.
avatar
BETTY


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Mes deux seins, journal d’une guérison " docu de Marie Mandy sur France 2,

Message  MARIELEA le Sam 23 Oct - 15:51

je n'ai pas regardé. ce genre de documentaire me met mal à l'aise.. en fait m'intéresse peu. j'essaie de ne pas "virer cancer- exclusif" .. Je préférais de loin, les témoignages en livre.. pourquoi ? je crois que les mots sont plus riches, plus forts que les images qui sont plus pathos! c'est mon avis! flower aujourd'hui, je suis moins "friande " de ce genre d'écrits.. j'ai peut être tourné la page.. cependant "fils qui est externe en 4éme année de médecine" a enregistré l'émission et peut être la regarderais -je .....il a été intéressé par ce reportage,il a beaucoup retrouvé de mon parcours.. et entend bien que la guérison intérieure est longue.. et cela confirme son optique de travail auprès des malades, c-à-d de les englober entièrement , de les écouter - ce qu'il fait déja en stage à la maternité - , d'être ouvert à d'autres techniques sans considérer la médecine traditionnelle comme unique et puissante . Il y a entendu le discours que je tenais, à savoir que ce cancer n'est pas une bactérie qui nous contamine, c'est notre propre corps qui l' a crée et Marine Mandy disait ,elle aussi ,qu'elle n'engagerait pas une bataille contre elle, son chirurgien lui aussi a noté que le vocabulaire médical est guerrier.. cela, je l'avais senti, et changé tous le vocabulre (encore l'importance des mots! Very Happy ) . A suivre..
lire aussi cela:

P.S. En lisant ce doc, j'ai souri en notant qu'elle avait évité le pathos! je le regarderais donc ce documentaire! Very Happy et devenir "pilote de sa guérison" cela me parle +++++++++++++++++

_________________
" On se lasse de tout, excepté d'apprendre." Virgile
avatar
MARIELEA
Admin
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum