Dépistage du cancer du sein : à quel appareil se vouer ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dépistage du cancer du sein : à quel appareil se vouer ?

Message  BETTY le Lun 12 Juil - 21:21

on paele beaucoup de l'achographie duale.. alors que dans la majorité des cas, nos dépistages sont encore avec la bonne vieille mammo et/ou échographie..

Paris, le vendredi 9 juillet 2010 – L’introduction des appareils de mammographie numérique dans le cadre du programme national du dépistage du cancer du sein a été difficile. Il n’est pas si loin le temps où, pour pouvoir participer à ce dispositif, les cabinets de radiologie disposant d’un équipement numérique étaient priés de retourner à l’analogique. Aujourd’hui, la donne s’est totalement inversée. Ainsi, alors qu’en 2008, 71 % des 4,2 millions de mammographies étaient réalisées grâce à la technologie analogique, elles n’étaient plus que 36 % l’année suivante, « signant une forte migration du parc de mammographie vers la technologie numérique », relève l’Institut national du cancer (InCA). Les mammographies numériques se répartissent entre 21 % de système plein champ (DR) et 79 % de système à plaques (CR). Or ces derniers dispositifs, majoritaires, semblent associés à un taux de détection inférieur à celui des autres appareils.

Des cancers moins souvent dépistés avec les appareils majoritaires sur le marché
C’est ce que révèle une enquête menée par l’InCA entre mai et juin 2010 auprès de 80 structures de gestion, ayant assuré 92 % des mammographies réalisées dans le cadre du programme national de dépistage au cours des 24 derniers mois. Cette étude a été conduite à la suite d’une première vague d’enquête mettant en évidence des résultats inquiétants. Les dernières données de l’InCA signalent en effet que si « le système DR présente sur la période d’enquête un taux plus important de détection de cancer que la technologique analogique (6,5 vs 6,2 %) (…) les systèmes CR ont globalement un taux de détection inférieur aux autres systèmes (DR et analogique) sur la période d’enquête (5,3 %) ». Par ailleurs, les experts de l’INCA notent « une variabilité (…) en fonction des marques (4,8 à 5,4 %) ».

Machines retirées du programme
Face à ces résultats, l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé a annoncé le renforcement des mesures d’inspection et d’autorisation des installations. Des critères d’acceptabilité plus stricts concernant la qualité des images devraient être appliqués et les seuils d’irradiation tolérables vont être revus à la baisse. Il est par ailleurs demandé aux organismes de contrôle d’accroître leur vigilance face aux appareils CR. Dores et déjà, le retrait du parc de quelques dizaines de machines a été annoncée.

Dépistage du cancer du sein - Evolutions des techniques et du contrôle qualité
Aurélie Haroche
avatar
BETTY


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum